Le pari dangereux de Macron

Si l’on s’en tient aux faits, les annonces d’Emmanuel Macron, qui ne fait plus état des avis des scientifiques, sont inquiétantes.

1/Il met en avant la réouverture progressive des écoles, un point sensible, pour masquer sa véritable priorité qui est la relance de la machine économique.

2/ Il refuse tout dépistage systématique, qui n’aurait selon lui aucun sens (sauf pour les scientifiques qui le préconisent), pour privilégier le test des seules personnes présentant des symptômes en oubliant le cas des asymptomatiques.

3/ Il ne dit pas quel sort sera réservé aux personnes testées positives, retourneront-elles dans leur famille si rien n’est prévu pour les isoler ?

4/ Les critères selon lesquels les masques seront distribués sont flous. Seul le cas des usagers des transports en commun est identifié.

5/ Il martèle la date du 11 mai comme le début d’un processus, sur lequel nous en saurons plus dans quinze jours, et parle d’une attente de plusieurs mois pour disposer d’un vaccin. Entre ces deux échéances, combien de nouvelles personnes seront infectées, avec les risques afférents, en dépit des « gestes barrière » ? Est-ce le prix à payer pour la remise en marche de l’économie ?

 

8 réflexions au sujet de « Le pari dangereux de Macron »

  1. J’ai noté l’acte de contrition d’un enfant qui devant ses juges regrette ce qu’il a fait et jure qu’il ne recommencera plus mais à plusieurs reprises la voix s’étrangle et les mots n’arrivent pas à sortir.
    Le langage populaire a une expression significative pour désigner le contenu de ses promesses : “ça lui écorche la bouche” … et l’on mesure ce qui lui en coûte.
    Ce qui nous ramène “au prix à payer”, expression elle-aussi à mobilité variable, polysémie pour nos jours confinés.

    1. Ecoutez le, il ne regrette pas ce qu’il a fait, mais ce qu’ils ont fait : Comme vous j’ai constaté etc ….

      Malin le gars, il se pose en spectateur critique alors qu’il est acteur, premier rôle !

  2. Sur le blog de P. Jorion j’ai laissé un commentaire en réponse à Timiota avec lequel je partage votre scepticisme : la synthèse de François est excellente.
    Je crois qu’il faut insister et mobiliser l’opinion pour que ce petit monsieur passe aux actes concrets.
    En tout cas je remercie sincèrement M. Roux du Medef et Mme Pannier-Runàchier pour leurs déclarations : ils aident grandement à mobiliser les consciences.
    Personne ne pourra plus être surpris comme nous l’avons été avec la nationalisations des dettes lors de la précédente crise.

  3. Totalement hallucinant de voir un des principaux responsables de la destruction de notre système de santé, comptable de la pénurie de lits, de masques, de tests et de personnels, l’homme qui se concentrait sur le 49.3 et les municipales alors que la pandémie était à nos portes, venir parler à la télévision.

    1. Question aux mânes de toutes les personnes âgées qui ont voté Macron et qui sont mortes car faute de respirateurs en nombre suffisant, les médecins devaient décider qui ils essayaient de sauver et qui ils laissaient mourir :

      Vous ne vous sentez pas un peu… bêtes ?

      (question également valable pour les plus jeunes qui n’ont pas pu accompagner leur père ou leur mère dans leurs derniers instants)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.