Blague courte mais hilarante : démocratie représentative !

Dans le monde des bisounours (ou de la Matrice suivant vos références), le président de la République veille au respect de la Constitution qui donne au Premier ministre la direction du gouvernement, lui-même placé sous le contrôle de l’Assemblée nationale.

Dans la vraie vie, le président de la République veille au respect des volontés de l’oligarchie économico-financière, aidé de son secrétaire Premier ministre et des petites mains des autres ministères, aux fins d’enregistrement par l’Assemblée nationale des quatre voluptés de ladite oligarchie.

Exemple du processus :

– 22/01/2020 : un député UDI-Agir dépose une proposition de loi visant à faire passer de 5 à 12 jours les congés accordés aux parents lorsqu’un de leurs enfants décède.

Dans la foulée le texte est amendé par deux députées LREM et MODEM, remplaçant les 12 jours de congés par l’autorisation de prendre des RTT ou des jours de congés supplémentaires par rapport aux 5 jours légaux.

– 30/01/2020 : Muriel Pénicaud, collaboratrice du Premier ministre au ministère du Travail, ordonne aux députés LREM de rejeter la proposition de loi initiale et d’enregistrer la version dévitalisée amendée. Ordre exécuté dans la foulée par les députés LREM.

L’affaire s’ébruite et devant le tollé médiatique, Geoffroy Roux de Bézieux président du Medef décroche son téléphone pour informer son secrétaire président de la République, que l’excès de zèle de sa petite main au ministère du Travail est franchement contreproductif.

– 01/02/2020 : M Macron secrétaire de M Geoffroy Roux de Bézieux recadre Mme Pénicaud.

– 03/02/2020 : rompues aux règles de l’humiliation permanente qui règnent à Versailles l’Élysée, les petites mains de l’exécutif et du législatif mangent leur chapeau et rétropédalent de concert afin de présenter un texte répondant aux exigences de M Geoffroy Roux de Bézieux.

« The illegal we do immediately. The unconstitutional takes à little longer. » Henry Kissinger

What else ?

 

 

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez

2 réflexions au sujet de « Blague courte mais hilarante : démocratie représentative ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.