Encore un mystère de résolu par de fins limiers

« Suivez la piste de l’argent ! » Cette injonction des policiers du monde entier est naturellement partagée lorsque l’on se penche sur des phénomènes financiers imprévus et mystérieux. C’est le cas lorsque l’on cherche à comprendre l’instabilité régnant sur le marché des repos, que des analystes estiment désormais cassé.

Par mesure de précaution, son opacité n’arrangeant rien, la Fed poursuit ses injections grand format de liquidités, ses interventions avoisinant 500 milliards dollars, rien que cela. Mais que se passe-t-il donc ? Les mécanismes qui ont été dénoncés ne suffisent pas à tout expliquer. La réglementation a tout d’abord été incriminée, puis les hedge funds mis au pilori, mais les fins limiers ont poursuivi leurs investigations. Ils mettent désormais en cause les volumineuses émissions de titres de la dette américaine qui résultent des dépenses budgétaires d’un Donald Trump qui a tout de l’apprenti sorcier en la circonstance.

Le mécanisme est simple une fois percé à jour. La Fed ayant cessé ses achats de titres et réduit leur détention, les banques ont pris le relais sur le marché, il fallait bien les acquérir. Et leurs réserves de liquidités ont alors diminué, les empêchant de les prêter comme à l’accoutumée sur le marché des repos. D’où ses tensions et son instabilité. Le coupable serait donc le gouvernement américain et ses émissions de dette, et non pas les régulateurs ou les hedge funds ! Et la Fed n’a pas eu d’autre issue que de reprendre ses achats interrompus.

L’addiction à la liquidité n’est pas une vue de l’esprit quand ses mécanismes sont mis à jour. La finance, ce n’est pas si compliqué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.