Message de service

A quinze jours de la fin du mois, les dons atteignent un petit 52 euros. Il faut se rendre à l’évidence, l’élan a faibli. Sur les 1.000 euros de l’objectif, 200 sont consacrés aux frais techniques du blog, les 800 autres ne sont pas malvenus, notamment pour payer des abonnements à des publications spécialisées et des journaux.

L’accroissement de l’audience, qui est stable, serait la meilleure solution pour redresser le tir, m’ayant conduit le mois dernier à proposer que les lecteurs attachés au blog le fassent connaître autour d’eux afin de susciter des émules. Et qu’une véritable campagne des lecteurs du blog soit engagée avec cet objectif. Ce serait la meilleure de leurs contributions et je réitère ma suggestion qui ne semble pas avoir suscité un grand entrain.

Dois-je considérer que la portée de mes décodages s’est affaiblie, désormais mieux partagés, et que le temps est venu de plier bagage ? Des évolutions éditoriales à ma portée seraient-elles nécessaires et lesquelles ?

Merci beaucoup de me donner votre avis, il n’y aurait rien de plus triste qu’une lente désaffection et de plus encourageant qu’un rebond !

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez

13 réflexions au sujet de « Message de service »

  1. Vos analyses sur l’économie en Europe et dans le monde me sont indispensables et je les distribue à mon petit nombre de lecteurs, toujours avec un lien vers l’article.

    Sauf erreur de ma part, je vote, avec de l’argent pour cet avis. Je vous lis avec intérêt mais d’une part, je dois choisir entre les 50 sites consultés quasi-quotidiennement qui je dois soutenir et d’autre part mes ressources sont limitées par le montant de ma pension. Je peux difficilement aller au-delà des 5 €/mois versés actuellement, c’est à dire l’équivalent de mon abonnement au Diplo mais si ce devait être une question de vie ou de mort pour le site, je doublerais ce montant.

    Je vous retourne la question : que puis-je faire de plus pour vous soutenir ?

    John V. Doc

  2. Cela serai bien dommage d’arrêter. C’est pour moi une lecture primordiale et complète parfaitement mes autres lecture. J’essaye de donner tous les mois et de faire de la pub, après mon entourage est déjà pas mal sollicité. Essayer une formule d’abonnement avec les lecteurs fidèles ?

    1. La solution de l’abonnement me paraît la meilleure. Je suis abonné au Monde diplomatique et cela ne me ruine pas.

      Certaines petites dépenses mensuelles sont souvent essentielles pour une information et des analyses de qualité comme les vôtres.

      Les sites gratuits ne m’inspirent aucune envie ni ne m’informent adéquatement. Il y a longtemps que j’ai divorcé de Facebook et autres.

      Continuez ce beau travail citoyen Monsieur Leclerc !

  3. Je partage les avis précédents à savoir qu’il faut continuer.
    1000 euros, ce n’est que 5 euros pour 200 lecteurs réguliers soit moins de 3 expresso par mois. Venir ici régulièrement s’informer et ne pas contribuer à la vie – survie – de ce blog devrait faire s’interroger certains lecteurs qui profitent du soutien que d’autres vous accordent.
    Je pense que la principale difficulté à une plus large diffusion de vos publications est la difficulté de compréhension de certains sujets par le quidam. Sujets austères sur lesquels il faut faire l’effort nécessaire de s’informer et suivre l’actualité.
    Vos articles sont d’un niveau élevé, peu accessibles à qui n’est pas prêt à s’investir dans la compréhension du fonctionnement de notre monde.
    Je transfère de temps en temps vos articles à quelques connaissances mais je remarque que la situation anxiogène de notre monde est un obstacle à la diffusion de vos analyses car les gens ont envie de penser à autre chose de plus gai.
    Alors, si l’audience ne décolle pas à court terme, elle devrait le faire à moyen terme car nous allons droit dans le mur et lorsque le choc sera évident, un public apeuré consultera votre blog.
    A court terme, continuez ainsi avec vos fidèles lecteurs passionnés et s’il faut que chacun donne en moyenne 10 euros, je pense que nombreux seront ceux qui suivront.
    10 euros c’est environ le prix d’un paquet de cigarettes, un apéro au restaurant …
    Un effort peu important qui vous épargnerait cette insécurité financière et vous permettrait de vous concentrer sur l’essentiel, la publication d’articles de qualité.
    Vous le méritez amplement et ce serait dramatique que vous cessiez vos publications pour cette seule raison.

  4. François, ton blog et tes analyses sont plus indispensables que jamais !
    Ce matin je viens de lire ça :
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/09/18/la-fed-injecte-en-catastrophe-53-milliards-de-dollars-de-liquidites-dans-le-systeme-financier_5511659_3234.html
    Je te remercie à l’avance pour faire le point et le suivi car il y aura une suite… malheureusement.
    La solution de Christophe Hordé me semble une bonne piste…

  5. Bonjour,
    Est-ce que vous publiez vos articles sur d’autres sites ? (ex Agoravox) Cela me semble le seul moyen efficace d’élargir votre base. Multiplier la visibilité.

      1. Pour parler de ce que je connais, je prendrais l’exemple des artistes qui essaient de vivre de leurs œuvres actuellement.
        Ils utilisent majoritairement « Patreon ».
        Ils étalent sur plusieurs niveaux l’accessibilité à leurs œuvres. Ainsi la base de leur dessins sont accessibles à tous. Une partie de leur travail n’est visible qu’à ceux qui paient.
        Mais il vous faut vraiment élargir drastiquement votre visibilité. Une chronique mensuelle ne représente pas assez. Et surtout vous devez être visible sur internet.
        Les artistes dont je parle ont tous des comptes sur tous les réseaux sociaux, mais surtout leur travail est visible sur parfois une dizaine de plateformes (ArtStation, DevianArt, Pinterest, Instagram…).
        Ce n’est qu’à ce prix que les meilleurs d’entre eux parviennent à vivre de leurs oeuvres.
        Passée la large visibilité que vous aviez en publiant avec le blog de Paul, votre audience ne peut que s’effriter si vous n’envisagez pas de publier sur des sites tels qu’Agoravox par exemple.

  6. La solution de l’abonnement me paraît la meilleure. Je suis abonné au Monde diplomatique et cela ne me ruine pas.

    Certaines petites dépenses mensuelles sont souvent essentielles pour une information et des analyses de qualité comme les vôtres.

    Les sites gratuits ne m’inspirent aucune envie ni ne m’informent adéquatement. Il y a longtemps que j’ai divorcé de Facebook et autres.

    Continuez ce beau travail citoyen Monsieur Leclerc !

  7. Et pourquoi, ne pas utilisé la publicité. Un programme comme adsense vous permettrait probablement de gagner une petite dizaine d’euros par jour tout en gardant votre liberté d’expression. Il ne faut pas être dogmatique et utiliser les services d’une multinationale ne signifie pas que vous approuver leur vision de la société. D’ailleurs une partie significative de vos visiteur provient très certainement de Google.
    L’abonnement est aussi une solution, mais certains lecteurs vous quitteront probablement par manque de moyens. Je pense par exemple aux étudiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.