Des noms de responsables, des noms

105 adultes et 2 enfants attendent toujours à bord de l’Open Arms de débarquer, de nouvelles assurances du gouvernement espagnol qu’ils seraient répartis ayant été données en pure perte à Matteo Salvini. Le port de Lampedusa reste fermé au navire ancré au large.

Pedro Sánchez, le chef du gouvernement espagnol, a aujourd’hui offert à l’Open Arms de venir accoster à Algésiras, au sud de l’Espagne, mais l’invitation a été déclinée comme étant irréalisable, car impliquant six jours de mer pour s’y rendre alors que la situation à bord est déjà « explosive ».

Les autorités françaises, qui pourraient proposer un port corse plus rapidement accessible, tentent de se dédouaner en confirmant leur proposition de prendre en charge 40 réfugiés une fois débarqués, mais où ?

Tout ce qu’il adviendra à bord de l’Open Arms sera à porter nommément au débit d’autorités européennes dont on a peine à comprendre qu’elles peuvent se sentir menacées par 107 naufragés à qui elles devraient porter assistance toutes affaires cessantes.

Les images des garde-côtes italiens sont terribles, montrant des équipages harnachés et masqués comme si les réfugiés au contact desquels ils sont étaient des pestiférés.

 

 

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez

7 réflexions au sujet de « Des noms de responsables, des noms »

  1. « Des noms de responsables, des noms … »
    François, laisse moi te dire, laisse moi te dire ce que tu sais …

    Plutôt qu’un long commentaire, tout est résumé dans cette chanson terriblement d’actualité.
    https://youtu.be/w6UvJmIlA4w
    Quand nous lèverons-nous ?

    1. C’est tellement lamentable comme situation que les bras m’en tombent encore une fois, et ce n’est pas de l’indifférence, juste je ne peux pas croire que je suis arrivé dans ce Monde là, où une société « évolué », et donc ici nos représentants se ferme ainsi… C’est tellement hallucinant, que je ne sais même pas quel moyen utiliser pour montrer ma condamnation et mon indignation totale.

      Faut-il aller jusqu’à sacrifier sa propre vie, de père de famille en place, dans une mise en scène symbolique forte pour faire réagir ?

  2. « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur, vous aurez la guerre ».

    Chiche on ouvre les frontières à tous les immigrés clandestins : à l’arrivée, des centaines de milliers d’arrivées sur les plages de méditerranée, une population française en état de choc qui ne le tolérera pas et à l’arrivée (sans doute avant même les échéances électorales normales), un régime autoritaire (pou rester sympa) avec (au mieux) camps de concentration pour les uns et de rééducation pour les autres à la clef. Chouette avenir, en vérité.

    Que propose M. Leclerc ? Est-il disposé à accepter qu’une famille d’immigrés dans la détresse vienne camper dans son salon?

    1. Salutaire mise en garde, merci à vous ! Effectivement notre continent est bien trop petit et bien trop pauvre pour se permettre le luxe d’accueillir quelques milliers de réfugiés venus chercher la belle vie que permettent nos généreuses allocations. Sans compter que non content de planter leurs tentes dans nos salons, ils violeront également nos filles et nos compagnes.

      Le discours de la peur promu en France de l’extrême-droite de Mme Le Pen à l’extrême-centre de M Macron (sans omettre nos amis « Républicains ») a un bel avenir devant lui. La chose est connue depuis la plus haute antiquité, pour contenir la colère des gueux à un coût raisonnable, sans avoir à utiliser les dispendieuses (et dangereuses) Légions, les dominants qui pillent les richesses produites doivent offrir à la populace des dérivatifs. Les jeux ne suffisant pas à eux seuls et le pain venant à manquer, il convient donc de désigner aux gueux un bouc émissaire qui soit la cause de tous leurs malheurs.

      Il sera intéressant de voir, maintenant que Mme Le Pen a abandonné la sotte idée de quitter l’UE, si les banques accordent des crédits à son parti. Plus que sa « normalisation » BFMesque, ça serait là la preuve que pour se maintenir le néolibéralisme mise désormais sur l’extrême-droite. Les classes moyennes durement frappées par le Président des milliardaires étant alors priées de voter Le Pen pour tout changer afin de ne rien changer.

      Scénario idyllique pour ceux qui contrôlent les sociétés du CAC40, mais beaucoup moins pour lesdites classes moyennes. Car même bien blanches, catholiques et « de souche », l’avenir que leur réserve les efforts conjoints du néolibéralisme et du changement climatique sera des plus sombre pour elles.

      Si les pires scénarios du Giec se confirment (et jusqu’à présent ils ont même péchés par excès d’optimisme !), alors ce ne sont pas quelques dizaines de milliers de réfugiés fuyant la guerre qui se jetteront sur les routes de l’exode, mais des centaines de millions fuyant la faim et la soif. Le néolibéralisme ne connaissant que la marche en avant, vous imaginez bien que sa seule réponse possible sera la concrétisation du vieux rêve d’Hitler, la forteresse Europe ! Protégée non plus par des gardes-côtes, fussent-ils Libyens, mais par des warbots opérant derrière nos hauts murs, sur terre, mer et air (et loin des objectifs des caméras).

      À l’intérieur de la forteresse, le discours de peur devra être encore beaucoup plus prégnant qu’aujourd’hui et l’on veillera à y rajouter la crainte des « ennemis de l’intérieur ». Bref, même bien blanc et catholique, si vous êtes pauvre, votre vie sera un enfer de soumission et de surveillance. Vieille réminiscence du III Reich où les caciques du Régime, gauleiters et haute bourgeoisie, faisaient encore bombance pendant que la populace crevait la faim.

      Ce scénario n’est pas écrit, mais c’est à l’heure actuelle l’un des plus probables.

      1. « ils violeront également nos filles et nos compagnes ».
        Pire que cela Roberto.
        Nombreuses seront les femmes à préférer les bras aimants, protecteurs et reconnaissants de certains réfugiés à ceux appartenant à des « hommes »
        au caractère haineux, raciste, inhumain laissant apparaître ce qu’ils sont réellement.
        Séduire la gent féminine autochtone constituera alors le summum de la criminalité que puisse commettre un étranger.
        Violer nos compagnes, c’est une chose mais nous les piquer c’est inacceptable.

  3. Richelieu ! Tu ne crois pas aussi bien mal porter ton pseudo !

    Gnagna peur, gnagna dictature, gnagna camp ! Ce ne sont pas les français qui ont peur c’est toi et ta condition de petit bourgeois minable, ce sont tes peurs et tes fantasmes que tu projettes pauvre petite chose apeurée. Bien entendu que ce pays peut et doit accueillir des millions de migrants, parce qu’il le peut techniquement et financièrement et aussi parce que moi je le veux comme en fait des millions d’êtres humains justement parce que nous sommes humains pauvre bougre . Ce continent peut en accueillir des centaines de millions si besoin, et c’est un magnifique projet ! Parce que le réchauffement climatique va tout foutre en l’air et qu’il faut gérer ça paisiblement comme des Hommes et pas comme des pleutres comme toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.