« Décodages », une démarche collective

Après avoir été atteint sans faille depuis son lancement, du temps où je faisais campagne commune avec Paul Jorion sur son blog, l’objectif de 1.000 euros mensuels ne l’est plus. Les temps ont changé, la période s’y prête moins.

Faut-il s’y résoudre et revoir cet objectif à la baisse ? ou mieux, donner une nouvelle impulsion à des dons qui servent à régler les frais techniques du blog de 200 euros mensuels, ainsi qu’à arrondir des fins de mois qui en ont besoin ? Et comment alors ? Le montant des dons n’est pas irréaliste, comme croit pouvoir l’écrire un lecteur dans son commentaire, si l’on en juge la constance avec laquelle l’objectif a été atteint. C’est depuis peu qu’il ne l’est plus. Pour quelles raisons ? Peut-être une certaine lassitude et certainement l’érosion du nombre des lecteurs. Car le montant des dons y est d’expérience étroitement lié, seul un solide noyau d’irréductibles bienveillantes donatrices et de généreux donateurs permet désormais aux dons de ne pas sombrer.

Mon propos est simple : chacune et chacun d’entre vous peut apporter sa contribution à l’élargissement de l’audience du blog, ce but qui pourrait être collectivement recherché. Une méthode éprouvée est d’y faire référence lorsque l’on poste sur un site un commentaire qui le justifie, mais combien d’entre vous sont dans ce cas ? Plus efficace, une autre est de le faire connaître et de suggérer de le fréquenter autour de vous en feuilletant votre carnet d’adresses (*). C’est ce que je propose à chacune et chacun d’entre vous d’entreprendre en y consacrant un petit peu de son temps. Effet multiplicateur garanti, car vous êtes auprès de vos proches des prescripteurs de qualité !

Le blog ne s’appelle pas pour rien « décodages » ! Ne pouvant pas tout couvrir de l’avalanche d’informations, je m’attache à en décoder des domaines choisis qui me semblent éclairer où nous allons. Vous pouvez m’y encourager avec votre participation active au développement de son audience. Après tout, vous impliquer ainsi fera justice à une démarche qui ne demande qu’à être soutenue et ne m’est heureusement pas réservée. Un grand merci par avance.

Plus nous savons vers quoi nous nous dirigeons, plus nous avons des chances d’y échapper.

(*) N’utilisez pas la fonction « recommandez par mail » qui fait des caprices !

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.