Une réflexion sur « La vertu du bon exemple »

  1. Des réfugiés à la détermination exemplaire
    > il faut mener en grand des actions d’aide effective au développement

    Bonjour M.Leclerc,
    autant vous dire que ce n’est pas gagné ! Pour avoir travaillé presque 30 ans dans le secteur de l’aide au développement, la mentalité d’épicier ( la gouvernance par les nombres) a supplanté les politiques et les compétences techniques ont disparu, étouffées ou dégoûtées. Les budgets ne sont plus totalement exécutés … et les reliquats sont réaffectés à la répression des migrations ou à l’accueil des migrants.
    FMI et autres imposent leurs politiques économiques désastreuses, parfois en les expérimentant sur de petits pays. Il ne faut rien en attendre de bon, ce sont les mêmes personnes et les mêmes idées qui organisent l’accroissement des inégalités.
    Bien sincèrement,
    Luc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.