L’Aquarius 2 fait route vers Marseille

Au bal des hypocrites, le gouvernement français mène la danse. Sa réponse négative à la demande solennelle de l’Aquarius d’autorisation à rejoindre le port de Marseille est dilatoire. Or elle n’est pas seulement importante afin de débarquer les 58 rescapés, dont 17 femmes et 18 mineurs, qui sont à son bord, elle lui permettrait aussi de rejoindre son port d’attache afin d’attendre un problématique nouveau pavillon, après ceux de Gibraltar et de Panama, pour remplacer le second qu’il va perdre une fois touché terre.

Nathalie Loiseau, la ministre des affaires européennes, est à la manœuvre ce matin sur Sud Radio. Au nom de ses préoccupations humanitaires, si l’on comprend bien, elle refuse tout accès à Marseille en raison des jours de mer supplémentaires que cela imposerait au navire et à ses occupants. « On ne va pas réinventer la géographie », arguant que le droit maritime prévoit de débarquer les naufragés dans le port sûr le plus proche.

Ce qui l’autorise à dire, en continuant à se placer sans vergogne du bon côté, que « l’Europe est dix fois plus solidaire qu’elle ne l’était précédemment, c’est la raison pour laquelle nous redisons à l’Italie, l’idée de fermer ses ports à des gens en détresse c’est contraire au droit, c’est contraire à l’humanité ».

Les ministres de l’Intérieur européens tentent de bricoler une solution prévoyant la répartition des 58 réfugiés, dont 17 femmes et 18 mineurs, cette nouvelle « invasion migratoire », face à laquelle les autorités résistent vaillamment. Le mot est déjà pris, tant pis, c’est indigne !

Il y a comme cela dans l’histoire des épisodes qui ne sont pas à la gloire de leurs acteurs et dont on se souvient pendant longtemps, Nathalie Loiseau les a rejoints par ses propos.

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez

2 réflexions au sujet de « L’Aquarius 2 fait route vers Marseille »

  1. Bis repetita…
    « Shopping de l’asile« : la ministre Nathalie Loiseau reconnaît une « expression pas heureuse », mais

    https://www.huffingtonpost.fr/2018/05/09/shopping-de-lasile-la-ministre-nathalie-loiseau-reconnait-une-expression-pas-heureuse-mais_a_23431138/

    La dame étant une haute fonctionnaire née à Neuilly-sur-Seine, on lira avec avantage les ouvrages des Pinçon-Charlot pour tenter de deviner la mentalité qui l’anime.

  2. Dans quelques années, en guise de repenti, nous érigerons quelque part une quelconque stèle à la mémoire des ‘réfugiés disparus en mer’…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.