L’heure est grave

En dépit des efforts acharnés des donateurs que je remercie, 240 euros manquent encore à l’appel, à deux jours de la fin du mois. Faut-il s’y résigner et faire comme si de rien n’était ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.