Italie, une fuite, une bombe…

Luigi Di Maio, le leader du Mouvement des 5 étoiles, n’a pas mâché ses mots : s’il parvenait à un accord avec Matteo Salvini de la Ligue, « ce serait une bombe ». On le conçoit aisément à lire le projet du document de 39 pages qui lundi dernier encore résumait leur accord. Un magistral scoop du Huffington Post Italia, qui  remet les choses à leur place. L’accent était mis sur le M5S mettant de l’eau dans son vin pour accéder à tout prix au pouvoir, comme si il allait durablement rentrer dans le rang.

Ce document a depuis été amendé, mais il s’en dégageait trois idées forces qui éclairent ce que serait la politique de la coalition si elle accède au gouvernement. Il évoque l’introduction de « mesures techniques de nature économique et juridique qui permettent aux États membres de sortir de l’Union monétaire, et donc de retrouver leur souveraineté monétaire », un abandon de 250 milliards de la dette publique italienne par la BCE, ainsi que la mise sur pied d’une structure de gouvernance parallèle nommée « Comité de réconciliation » regroupant les dirigeants des deux partis, les présidents des deux chambres et le Premier ministre.

Cette nouveauté illustre la poursuite de la crise politique européenne. Les anciennes formules ne fonctionnent plus, les nouvelles restent à créer. Les cadres institutionnels en vigueur ne sont plus adéquats et de nouvelles dispositions sont nécessaires afin de gérer le pouvoir. Quant aux deux autres idées forces, elles sont comme on s’en doute des sources de conflit majeur dans le blocage européen qui sévit.
On ne s’étonnera pas, dans ces conditions, de la mise en garde du vice-président de la Commission européenne, Jyrki Katainen, contre toute velléité d’entorse au pacte européen de stabilité et de croissance. Il s’est attiré une cinglante réplique de Matteo Salvini, de la Ligue  : « il faut faire preuve d’honneur, de force, de fermeté et de dignité dans les palais du pouvoir, occupés en grande partie de squatteurs inconnus de la démocratie, jamais élus par personne, qui imposent comment manger, comment s’habiller, comment prier, à quel âge partir à la retraite, combien de migrants il faut accueillir ». Luigi Di Maio n’a pas été en reste, en déclarant sur Facebook « plus ils nous attaquent, plus je suis motivé. Je vois dans un certain establishment une telle peur du changement ».

Le document qui a fuité a beau être remanié, son caractère radical subsiste, illustrant les intentions des deux mouvements. On peut s’attendre dans ces conditions à de vives réactions des autorités européennes si les négociations en cours aboutissent.

Dans le cas contraire, rien ne leur garanti que des élections, qui seront alors inévitables, changeront la donne. D’après les sondages, la Ligue progresserait et le M5S serait stable. Si l’hypothèse d’une intervention de Silvio Berlusconi ne peut être exclue, excluant du jeu le M5S, elle n’en rendrait pas la Ligue ancrée à l’extrême-droite, euro sceptique et anti establishment déclarée plus responsable pour autant.

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez

2 réflexions au sujet de « Italie, une fuite, une bombe… »

  1. Aux dernières nouvelles un accord entre la carpe et le lapin vient aujourd’hui d’être acté!
    Les Italiens savent botter en touche pour marquer des points.
    Si le lapin et la carpe arrivent à faire des petits(les escarpins?), alors les mesures prises vont bousculer encore un peu plus le fragile édifice ue-ropéen.
    Une chose est certaine: nous ne nous ennuierons (estocades de Trump, « cocufication » des Européens solidaires des sanctions anti-russes, distorsion accentuée du target 2 , désunion sur la manière de traiter les immigrés).
    Il y a 10 exactement j’ai annoncé la fin de l’Union européenne à de hauts responsables à Bruxelles, car par anticipation de l’Histoire, je le sentais venir.
    Aujourd’hui je complète; en plus des bouleversements en question qui viennent, les USA vont perdre la partie dans la guerre qui a déjà commencé….Les survivants auront pour responsabilité de fonder de nouvelles relations internationales.L’ONU va disparaitre comme la SDN .
    Il s’agit d’une guerre spirituelle entre la réelle organisation du monde et l’édulcorant du nouvel ordre mondial.
    Compassion pour les (actuelles ) et futures victimes….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.