En Italie, le dernier virage…

Aurais-je trop tôt vendu la peau de l’ours  ? La mise au point du programme de gouvernement commun au Mouvement des 5 étoiles et à la Ligue et le choix d’un président du conseil (premier ministre)  donnent du fil à retordre.

La Ligue tente de profiter de la situation pour obtenir la prise en compte de plus d’éléments de son propre programme, notamment sur les réfugiés et le rapprochment avec Moscou, tandis que le M5S doit concéder la tenue d’un referendum à ses militants à son sujet une fois bouclé.

Quelques jours de négociation sont demandés à Sergio Matarella, mais plus le dénouement tardera, plus le risque d’un échec sera grand.

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.