La Chine n’est pas un client facile

Pour ceux qui attendaient du discours du président Xi Jinping prononcé lors du Forum asiatique de Bo’ao des propos conciliants vis à vis de l’administration Trump, c’est raté ! Pas un détail supplémentaire ou une ébauche de calendrier n’ont été apportés au rappel de promesses déjà évoquées.

Son discours a été un décalque de celui qu’il avait prononcé au Forum de Davos de juillet dernier, lui procurant une nouvelle occasion de se poser en défenseur du libre-échange, de la globalisation et du refus du protectionnisme, le tout enveloppé dans un « plan en quatre points », destiné à libéraliser les investissements étrangers et la réglementation commerciale.

De l’ambassade chinoise à Washington est venue l’information qu’aucune négociation avec l’administration Trump n’était en cours. Les délais d’application des mesures de taxation réciproques courent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.