L’Union européenne pénètre sur une pente glissante

Sur la base d’un contrat de gouvernement de 40 pages et 22 points remanié en deux temps trois mouvements, le Mouvement des 5 étoiles et la Ligue s’apprêtent à accéder au pouvoir. La nouvelle version du document a évacué les éléments mettant explicitement en cause la politique européenne, mais laquelle de la nouvelle ou de l’ancienne exprime au mieux les véritables intentions des deux mouvements, nuances comprises ?

Continuer la lecture de L’Union européenne pénètre sur une pente glissante

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

DES DISSONANCES ITALIENNES À FORTE PORTÉE, par François Leclerc

Billet invité.

En matière de politique européenne, Emmanuel Macron joue petit et Matteo Renzi joue gros. Et cela ne s’accorde pas, minorant la main du premier. En Italie, les trois partis qui se partagent l’électorat – le Parti démocrate, le Mouvement des 5 étoiles et Forza Italia (ainsi que ses alliés) – sont désormais tous sur la même longueur d’onde, prenant leurs libertés avec les contraintes budgétaires européennes.

Continuer la lecture de DES DISSONANCES ITALIENNES À FORTE PORTÉE, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

« …TIREZ LES PREMIERS ! », par François Leclerc

Billet invité.

Quelle forte dynamique le Brexit a-t-il engagé ? Les commentateurs se perdent à tenter d’en évaluer les conséquences économiques, pour les uns et pour les autres, sans véritablement la percevoir dans toute sa globalité. Un second moment Lehman, en référence à la chute de la banque américaine Lehman Brothers, n’est pas nécessaire pour considérer que l’affaire ne vient que de commencer.

Continuer la lecture de « …TIREZ LES PREMIERS ! », par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Brexit : UNE BALLE, COMBIEN DE VICTIMES ? par François Leclerc

Billet invité.

À peine Angela Merkel et François Hollande avaient-ils affiché leur accord sur la manière de négocier la sortie du Royaume-Uni que des désaccords sont apparus. La chancelière a déclaré « comprendre » que du temps est nécessaire, contredisant le président français qui ne voulait pas en accorder. Les ministres allemand et français des affaires étrangères présentaient un plan de « renforcement politique » aux pays d’Europe de l’Est membres du groupe de Visegrad, et Angela Merkel faisait savoir qu’elle n’était pas engagée par ce document qui était sur la table sans l’être. On comprend que John Kerry, le secrétaire d’État américain, appelle les Européens « à ne pas perdre la tête »…

Continuer la lecture de Brexit : UNE BALLE, COMBIEN DE VICTIMES ? par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Écoutes en tout genre : LA RÉPONSE DU BERGER À LA BERGÈRE, par François Leclerc

Billet invité.

« – Fuck the EU ! – Exactly ! », voilà l’échange téléphonique qui ne demande pas de traduction entre Victoria Nuland et Geoffrey Pyatt, respectivement secrétaire d’État adjointe américaine pour l’Europe et ambassadeur des États-Unis en Ukraine, que l’on peut entendre sur YouTube. Des propos qui relèvent d’une « conversation diplomatique privée », selon la porte-parole du Département d’État, qui ne les a pas démentis et qui sont considérés comme « inacceptables » par Angela Merkel en dépit des excuses de Victoria Nuland.

La porte-parole, Jennifer Psaki, a mis en cause les autorités russes pour avoir fait de la publicité autour de cette affaire – ne pouvant les accuser d’être à l’origine d’une écoute – et estimé qu’elles étaient « tombées bien bas ». Dmitri Rogozine, un proche collaborateur du vice-premier ministre russe et ancien ambassadeur auprès de l’Otan, aurait été identifié comme ayant joué un rôle dans la dissémination de l’enregistrement de la conversation des deux diplomates américains. En employant les méthodes de la NSA, les Russes auraient semé la zizanie dans le camp occidental. À qui profite le crime ?

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail