Leur boussole est détraquée mais tous ne perdent pas le Nord

Ils ne savent plus très bien où ils en sont, seul l’instinct de conservation les guide ! Les uns brandissent le spectre du retour de l’inflation, d’autres celui de la « japonisation ». Tous remettent à plus tard le moment où il va falloir traduire leur pensée dans les faits.

Continuer la lecture de Leur boussole est détraquée mais tous ne perdent pas le Nord

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les taux négatifs ennemis banquiers numéro 1

Les banquiers ne désespèrent pas d’obtenir de la BCE qu’elle aligne son taux sur celui de la Fed en le remontant. À Davos, dans des lieux sans contradicteurs de poids, ils ont déployé toute leur argumentation en instruisant à charge le dossier des taux négatifs. Finiront-ils par convaincre le monde politique de la justesse de leur cause, leur objectif ?

Continuer la lecture de Les taux négatifs ennemis banquiers numéro 1

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Tout s’explique quand on lit Jacques de Larosière

Les banques centrales « ne croient plus à la croissance » et leur politique monétaire est « génératrice d’anticipations pessimistes autoréalisatrices ». Le mystère est levé, le coupable est tout désigné ! Dans une tribune parue dans Les Échos, Jacques de Larosière, ancien gouverneur de la Banque de France et directeur général du FMI (pour s’en tenir là), nous apporte ses lumières !

Continuer la lecture de Tout s’explique quand on lit Jacques de Larosière

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Limites et héritage de Mario Draghi

Mario Draghi est sur le départ et il y a deux manières de le saluer. En l’encensant pour avoir sauvé l’Europe ou en recherchant ce qu’il laisse en plan, qui a été plus discrètement évoqué en premier lieu. Continuer la lecture de Limites et héritage de Mario Draghi

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Par une sombre journée

L’heure est grave, elle est à la réflexion ! De tous les coins fusent des appels à l’engager, mais ils tournent le plus souvent court, les hétérodoxes ne sont décidément pas légion. Le monde financier est instable, des phénomènes inédits et surprenants se multiplient, mais aucune alternative tangible ne prends corps.

Continuer la lecture de Par une sombre journée

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La « japonisation » de l’Europe

Un spectre progresse en Europe, celui de la « japonisation » dont Mohamed El-Erian ne craint pas de faire ses choux gras. Le piège dans lequel le Japon est tombé depuis une décennie ne lui est pas réservé, avec sa combinaison de croissance faible, de taux d’intérêt bas et d’inflation inexistante, et le rôle très particulier joué par sa banque centrale, que toutefois il esquive.

Continuer la lecture de La « japonisation » de l’Europe

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les banquiers centraux sont des magiciens

Un spectre hante les banquiers centraux qui n’en parlent jamais, celui de la « japonisation » qui pourrait les atteindre ; le risque de tomber à leur tour dans le « piège à liquidité », prédit par Keynes, d’où la Banque du Japon ne parvient toujours pas à sortir en dépit de ses tentatives sans fin et sans résultat de relance de l’inflation.

Continuer la lecture de Les banquiers centraux sont des magiciens

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

En avant mais pas comme avant

Le Japon confirmerait-il la règle en y faisant exception ? Le moins que l’on puisse dire est que sa situation est singulière, à commencer par sa dette publique qui dépasse les 230% du PIB.

Continuer la lecture de En avant mais pas comme avant

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES GRANDES CURIOSITÉS DU NOUVEAU MONDE FINANCIER, par François Leclerc

Billet invité.

Ils n’en parlent pas mais y pensent tous les matins. Le sort réservé au Japon hante désormais les esprits de ceux qui ont compris que notre nouveau monde ne tournait plus rond. Faite de déflation et de faible croissance, la japonisation menacerait-elle les autres puissances occidentales ? À l’instar de la Banque du Japon, les banques centrales occidentales seraient-elles condamnées à faire tourner la planche à billet sans effet, ne parvenant pas à faire sortir l’économie du piège dans lequel elle est tombée ? Le Japon, c’est loin et c’est proche à la fois…

Continuer la lecture de LES GRANDES CURIOSITÉS DU NOUVEAU MONDE FINANCIER, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L'actualité de la crise : LA DETTE, COMMENT S'EN DÉBARRASSER ? par François Leclerc

Billet invité.

Lentement mais surement les temps changent, même dans le monde traditionaliste des banques centrales. La Fed a dernièrement ouvert la danse en engageant un nouveau programme illimité dans le temps – et donc dans les montants – d’achats de titres obligataires ou hypothécaires. Faisant dire à certains que la Fed avait fait le choix de l’inflation pour résoudre le lancinant problème de la dette américaine, que les gouvernements repoussent en continuant à l’augmenter.

Apportant de l’eau à leur moulin, on vient de lire sous la plume de Mervyn King, le gouverneur de la banque d’Angleterre, qu’il est parfois nécessaire de mettre entre parenthèses la mission de base qui consiste à contenir l’inflation. Maintenir la stabilité financière passe-t-il toujours, s’interrogent d’ailleurs de nombreux économistes britanniques, par le maintien de la stabilité des prix ?

De son côté, le gouvernement japonais vient de renouveler ses pressions sur la Banque du Japon, afin qu’elle prenne de nouvelles mesures d’assouplissements, en envoyant l’un de ses ministres assister à son comité de politique monétaire. Il est confronté à la tâche impossible de réduire l’énorme dette du pays ainsi qu’à la poursuite de la déflation, la faiblesse orchestrée du dollar ayant pour effet de renforcer le yen et de pénaliser les exportations japonaises, atteignant une croissance dont la stagnation de poursuit (+0,2% entre avril et juin). La BoJ venait pourtant d’augmenter à nouveau son enveloppe destinée à l’achat d’actifs, qui est désormais de 800 milliards d’euros.

Continuer la lecture de L'actualité de la crise : LA DETTE, COMMENT S'EN DÉBARRASSER ? par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail