Prévoyance est mère de sûreté

Une catastrophe nous menace, selon le Premier ministre français. Un reconfinement général est une mesure à « éviter par-dessus tout » en raison de ses incidences économiques et sociales. Il fait certes référence à la santé de ses concitoyens, mais s’en tient à la santé psychologique de ceux qui seraient confinés. Les malades, dont ceux qui mourront de la reprise de l’épidémie, ne sont pas évoqués, autant de pertes qui ne méritent pas d’être mentionnées. Quelle humanité !

Continuer la lecture de Prévoyance est mère de sûreté

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le pari dangereux de Macron

Si l’on s’en tient aux faits, les annonces d’Emmanuel Macron, qui ne fait plus état des avis des scientifiques, sont inquiétantes.

1/Il met en avant la réouverture progressive des écoles, un point sensible, pour masquer sa véritable priorité qui est la relance de la machine économique.

2/ Il refuse tout dépistage systématique, qui n’aurait selon lui aucun sens (sauf pour les scientifiques qui le préconisent), pour privilégier le test des seules personnes présentant des symptômes en oubliant le cas des asymptomatiques.

3/ Il ne dit pas quel sort sera réservé aux personnes testées positives, retourneront-elles dans leur famille si rien n’est prévu pour les isoler ?

4/ Les critères selon lesquels les masques seront distribués sont flous. Seul le cas des usagers des transports en commun est identifié.

5/ Il martèle la date du 11 mai comme le début d’un processus, sur lequel nous en saurons plus dans quinze jours, et parle d’une attente de plusieurs mois pour disposer d’un vaccin. Entre ces deux échéances, combien de nouvelles personnes seront infectées, avec les risques afférents, en dépit des « gestes barrière » ? Est-ce le prix à payer pour la remise en marche de l’économie ?

 

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail