La dette privée, cette grande oubliée

Pour un peu, on oublierait le poids de la dette privée, à force de se focaliser sur la dette publique, cette source de tous les malheurs. Son accroissement contribue pourtant fortement à celui de l’endettement global, et l’on commence à se rendre compte de ses dangers.

Continuer la lecture de La dette privée, cette grande oubliée

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les subprimes, le retour…

Le marché des titres adossés à des crédits hypothécaires subprimes repart sur le marché américain. Ils sont incorrigibles !

Standard & Poor’s, trois ans après avoir payé une amende de 1,4 milliards de dollars pour notation avantageuse de ces titres est à nouveau sur le marché. « Le risque est contenu selon nous », a déclaré l’un de leurs analystes.

Continuer la lecture de Les subprimes, le retour…

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LA DEUTSCHE BANK N’ÉTAIT PAS SANS UN CERTAIN TALENT, par François Leclerc

Billet invité.

Orgueilleuse mégabanque hier, la Deutsche cherche aujourd’hui à se faire toute petite pour passer l’épreuve. Toutes les solutions permettant de la stabiliser continuent d’être passées en revue par son nouveau PDG, John Cryan, qui hérite d’une situation impossible.

Continuer la lecture de LA DEUTSCHE BANK N’ÉTAIT PAS SANS UN CERTAIN TALENT, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’INDIGESTION AU RISQUE, par François Leclerc

Billet invité.

Que se passe-t-il donc dans ce monde financier qui a recommencé à prospérer et arrêté de faire parler de lui ? Ce silence est-il d’ailleurs un bon signe, la mare aux canards ayant continué à se remplir, les banques centrales ayant massivement déversé de nouvelles liquidités ? Le resserrement de la politique de la Fed, qui fait les manchettes, consiste seulement à fermer leur robinet, mais pas à commencer à les assécher.

Les conditions sont favorables, est-il largement admis, pour que de nouvelles bulles financières apparaissent, et de doctes débats agitent en conséquence le monde financier : « à quoi reconnait-on une bulle constituée », s’interrogent-ils , alors qu’elles prospèrent sous leur nez ! A partir de combien de cailloux fait-on un tas ? La régulation financière ayant laissé largement inviolé le paradis des produits structurés, doit-on s’en alarmer et prendre le risque d’être accusé de voir le mal partout, les mêmes causes produisant les mêmes effets ? Le retour de l’appétit au risque sur certains marchés à haut rendement – et à risque correspondant – serait-il vraiment, comme ce jargon semble l’indiquer, un bien annonciateur de la remise en marche de la machine, comme il en court l’idée ?

Continuer la lecture de L’INDIGESTION AU RISQUE, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L'actualité de demain : COMBAT INCERTAIN CONTRE LA MAFIA BANCAIRE par François Leclerc

Billet invité.

Les amendes continuent de pleuvoir par milliards de dollars aux États-Unis, JP Morgan Chase plus que jamais en tête du classement. Afin de mettre fin aux poursuites du gouvernement américain au civil, la banque va payer 13 milliards de dollars d’amende, dont 9 milliards en liquide à différents États et institutions (dont Fannie Mae et Freddie Mac), et 4 milliards en allégement de prêts. Dans la tradition de ces accords à l’amiable, elle n’admet aucune violation de la loi, mais reconnaît cette fois-ci la « déclaration des faits » du Ministère de la Justice. Certains, parmi ceux-ci, pourraient se traduire par une action au pénal.

Cet accord porte sur la titrisation et la vente de titres subprime entre 2005 et 2007 et fait suite à un autre portant sur un montant de 4,5 milliards de dollars avec Fannie Mae, Freddie Mac, Goldman Sachs, Prudential et Blackrock sur ses ventes de titres subprime avant la crise. Mais d’autres poursuites au nom de réassureurs sont en cours, ainsi que des plaintes en nom collectif d’investisseurs, ainsi qu’un litige avec le régulateur américain des prêts immobiliers, la Federal Housing Administration (FHA). Principale banque de Bernard Madoff, JP Morgan est également soupçonnée de complaisance à son égard, ce qui pourrait aboutir à une « transaction conditionnelle » et à une nouvelle amende. Enfin, encore d’autres enquêtes tous azimuts sont en cours, notamment pour ses activités présumées de corruption en Chine, de malversations dans le courtage sur le marché de l’énergie et de manipulation de taux de change sur le Forex…

Continuer la lecture de L'actualité de demain : COMBAT INCERTAIN CONTRE LA MAFIA BANCAIRE par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail