Pas de quoi se vanter tant que ça

C’est certes mieux que rien, mais le compromis laborieusement trouvé entre les chefs d’État et de gouvernement européens, qualifié rien de moins que de « copernicien » par Charles Michel, n’a pas recueilli un franc succès au Parlement européen. Les 27 parlements nationaux allant être appelés à l’entériner, la route s’annonce sinueuse.

Continuer la lecture de Pas de quoi se vanter tant que ça

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

De l’air, de l’air

Un incontestable malaise s’épaissit, fait d’inquiétudes et se traduisant par la défiance. Il s’alimente désormais à plusieurs sources qui se conjuguent et le renforce.

Continuer la lecture de De l’air, de l’air

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Il n’y a pas que les coronavirus dans la vie, par Robert Boulant

Pendant la pandémie et malgré la paralysie de l’économie mondiale, n’oublions pas que le réchauffement climatique se poursuit. Et l’inertie du système atmosphérique est telle, que même si les 7,7 milliards d’homo-sapiens disparaissaient subitement, les températures continueraient à croitre durant les deux prochains siècles. Pour information, ce mois de mars 2020 se classe à la quatrième place des mois de mars les plus chauds depuis que les relevés météos existent.

Continuer la lecture de Il n’y a pas que les coronavirus dans la vie, par Robert Boulant

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Il n’est pas interdit d’anticiper

Il est établi que le déconfinement sera progressif et déjà perçu que le processus sera lent, complexe et de gestion difficile. Il va en être de même pour la relance de l’économie. Une fois entré dans des territoires inconnus, on en sort pas si facilement.

Continuer la lecture de Il n’est pas interdit d’anticiper

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Si on aidait les masques à tomber

Dans l’improvisation, les plans se succèdent et s’additionnent, et ce n’est pas fini ! Les banques centrales et les gouvernements tentent de faire face à ce qui est désormais comparé à la Grande dépression, devant même la surpasser. Les suicides des financiers en moins, les morts du coronavirus et tout ce qui s’en suit en plus. L’économie plonge et des craquements se sont entendre dans le système financier, dont on découvre qu’ils sont tous deux systémiques. La pire des propriétés, celle devant laquelle ils sont désarmés.

Continuer la lecture de Si on aidait les masques à tomber

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail