Ces valeurs qui sombrent irrémédiablement

Le Mussolini au petit pied vient d’en rajouter à l’ignominie dont il fait son ordinaire. Un accord de répartition par six pays des réfugiés à bord de l’Open Arms étant intervenu, il n’a autorisé, à contrecœur a-t-il précisé, que le débarquement de 27 mineurs non accompagnés.

Continuer la lecture de Ces valeurs qui sombrent irrémédiablement

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

En toute indignité

Ils ne mourront pas noyés dans la Méditerranée. En dépit de tous les obstacles rencontrés par les ONG, et en raison de leur opiniâtreté, des centaines de réfugiés ont été sauvés cette dernière semaine de décembre. L’Aquarius a trouvé ses relais. Mais 1.300 noyades ont été enregistrées cette année par l’Organisation mondiale pour les migrations (OIM).

Continuer la lecture de En toute indignité

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les ONG se battent comme des lionnes

L’Aquarius désormais hors-jeu, les ONG maintiennent vaille que vaille leur mission au large des côtes libyennes. Leur décision a une portée qui n’est pas uniquement symbolique, elle est l’expression d’une détermination qui ne faiblit pas. Avec comme enjeu de sauver des vies alors que plus de deux mille morts ont été dénombrés depuis le début de l’année par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Et pourtant, tous les obstacles continuent d’être dressés afin de rendre leur mission impossible.

Continuer la lecture de Les ONG se battent comme des lionnes

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’ère des sans principes

On aura tout vu ! Changeant de posture comme d’autres de monture, la relance européenne ne passant pas, Emmanuel Macron prétend prendre la tête du camp des « progressistes » à l’occasion des élections européennes, pour s’opposer à l’alliance Orbán-Salvini qui lui rend cet estimable service. Ils se font réciproquement la courte-échelle, et lui se forge le beau rôle.

Continuer la lecture de L’ère des sans principes

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Des naufragés dont personne ne veut

Fier de ses succès dans les instances européennes où il impose sa volonté ainsi que des très favorables sondages électoraux dans son pays, où il fait désormais jeu égal avec le Mouvement des 5 étoiles, le ministre d’extrême droite Matteo Salvini ne se contente pas d’interdire aux ONG le débarquement des réfugiés dans les ports du pays.

Continuer la lecture de Des naufragés dont personne ne veut

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail