En plein dans la pétaudière européenne

Comment démentir le démantèlement de l’Europe qui se poursuit ? Dans tous les domaines, les intérêts nationaux prennent le pas et l’élan européen est à retrouver. Ce n’est pas le sommet de cette fin de semaine qui va inverser la vapeur, qui ne va être qu’une étape mouvementée de la recherche d’un compromis. L’impasse des négociations sur le Brexit symbolise à sa manière l’état des relations entre les membres de l’Union, faute de trouver les modalités d’un divorce à l’amiable entre anciens partenaires.

Continuer la lecture de En plein dans la pétaudière européenne

Retournement imprévu de situation en Europe

On ne savait pas comment les lignes allaient pouvoir bouger en Europe, toutes les conditions de l’immobilisme étant remplies. C’était sans compter avec la nomination au ministère de l’Intérieur italien du leader de la ligue d’extrême-droite, Matteo Salvini qui avait un plan et n’a pas tardé à l’exécuter avec bonheur (de son point de vue).

Continuer la lecture de Retournement imprévu de situation en Europe

Pour combattre un pesant silence

Le sort des réfugiés est devenu chose secondaire depuis que leur exode via la Turquie et la Libye a été interrompu et que d’autres urgences sont apparues. Coincés dans des poches dans des conditions souvent innommables, ils ont perdu tout espoir d’atteindre le refuge qu’ils recherchaient. Grandeur et décadence, la surveillance des frontières européennes est désormais sous-traitée au gouvernement turc et aux acteurs du chaos libyen.

Continuer la lecture de Pour combattre un pesant silence

L’inqualifiable bouclage des frontières aux réfugiés

Au large des côtes libyennes, la situation a changé du tout au tout. MSF y dénonce les entraves mises à l’intervention des navires des ONG, seul l’Aquarius maintenant désormais sa présence sur la dizaine d’entre eux qui patrouillait il y a un an.

Continuer la lecture de L’inqualifiable bouclage des frontières aux réfugiés

Sommet européen : IRRESPONSABLES ET COUPABLES, par François Leclerc

Billet invité.

Deux longues négociations commandent l’avenir de l’Europe, dont les résultats sont incertains. Les péripéties du Brexit sont quotidiennes, ne garantissant pas sa bonne conclusion. Et il ne fait plus de doute que la grande reconfiguration de l’Europe ne verra pas le jour.

Continuer la lecture de Sommet européen : IRRESPONSABLES ET COUPABLES, par François Leclerc

L’EUROPE, CHAMBRE FORTE À L’ÉTUDE, par François Leclerc

Billet invité.

« La Libye ne fait pas partie de la solution, elle est le problème. » En résumant ainsi la situation des réfugiés, Médecins sans frontières va à l’essentiel. Il a fallu un reportage télévisé de CNN sur la vente de réfugiés comme esclaves pour rendre intolérable aux yeux des gouvernements ce sur quoi ils les fermaient auparavant.

Continuer la lecture de L’EUROPE, CHAMBRE FORTE À L’ÉTUDE, par François Leclerc

Réfugiés : APRÈS LA CARTE DE FAYEZ AL-SARRAJ, CELLE DE KHALIFA HAFTAR, par François Leclerc

Billet invité.

Plus rien n’est intouchable, même les ONG qui avec leurs navires sauvent les réfugiés au large de la Libye ! Il leur est reproché de créer « un appel d’air », ce prétexte qui fait désormais fureur et justifie le pire, quand les sauveteurs sont condamnés, leur action « s’inscrivant dans une démarche d’action militante » selon un juge français qui le justifie ainsi.

Continuer la lecture de Réfugiés : APRÈS LA CARTE DE FAYEZ AL-SARRAJ, CELLE DE KHALIFA HAFTAR, par François Leclerc

Réfugiés : TOUT EST BON POUR LES STOPPER ! par François Leclerc

Billet invité.

Le général Abdelhakim Bouhaliya, commandant de la base navale de Tripoli, a hier annoncé la création d’une « zone de recherche et de secours », où « aucun navire étranger n’a le droit d’accéder, sauf demande expresse de la part des autorités libyennes ». Le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine libyenne, a ensuite précisé que cela visait « les ONG qui prétendent vouloir sauver les migrants clandestins et mener des actions humanitaires ».

Continuer la lecture de Réfugiés : TOUT EST BON POUR LES STOPPER ! par François Leclerc