Ne les prenez pas au pied de la lettre

Le commissaire Pierre Moscovici et Mário Centeno, le président de l’Eurogroupe, ont comme il se doit salué dans les propos du ministre des Finances allemand Olaf Scholz « une percée » et annoncé que « nous pouvons être plus optimistes que jamais ». Mais ils ont pris leur désir pour la réalité lorsque l’on creuse un peu le sujet de l’Union bancaire qui revient sur le tapis.

Continuer la lecture de Ne les prenez pas au pied de la lettre

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

De quoi sera fait demain

Ce qui devait arriver arriva ! Le commissaire européen Pierre Moscovici a annoncé la décision de la Commission à propos de l’Italie : « une procédure pour déficit excessif au titre de la dette n’est plus justifiée à ce stade ». Elle doit encore être formellement validée par l’Eurogroupe le 9 juillet. Et Matteo Salvini a immédiatement repris ses forfanteries : « j’en étais sûr, maintenant je proposerai au gouvernement d’accélérer sur le budget de l’an prochain. »

Continuer la lecture de De quoi sera fait demain

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La nouvelle fuite en avant européenne

Les autorités européennes continuent de buter sur les objectifs de réduction des gaz à effet de serre (GES) et ont renvoyé à un Conseil des chefs d’État et de gouvernement ultérieur l’adoption de la « neutralité carbone » prévue pour 2050, faute d’avoir pu l’entériner.

Continuer la lecture de La nouvelle fuite en avant européenne

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Voix assurée et main tremblante

Le ménage dans les bilans des banques européennes est loin d’être terminé, mais chut ! n’en parlons pas… À trois mois de la tenue des élections européennes, cela s’accorderait mal avec les discours qui nous sont promis, grandiloquents et creux à défaut d’être convaincants.

Continuer la lecture de Voix assurée et main tremblante

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ces sentences qui condamnent ceux qui les prononcent

Pierre Moscovici a cru pouvoir prononcer une sentence définitive en affirmant que « la dette est l’ennemi de l’économie, elle est l’ennemi du peuple européen ». Bien évidemment, il n’entendait pas par là l’endettement en général, mais la dette publique. Rien de nouveau, direz-vous, sauf que sa déclaration tombe à contre-temps lorsque l’on observe le comportement du marché obligataire.

Continuer la lecture de Ces sentences qui condamnent ceux qui les prononcent

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Après le G20, le Conseil européen qui ne sert à rien

Entre Bruxelles et Rome le spectacle continue avec le bénéfice d’un nouvel entrant, Paris. En creusant le déficit budgétaire 2019, à un niveau qui fait encore l’objet de tous les calculs, Emmanuel Macron a donné un grand coup de main involontaire à ses homologues italiens.

Continuer la lecture de Après le G20, le Conseil européen qui ne sert à rien

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’aveuglement néolibéral

Les meilleurs cadeaux sont ceux que l’on se fait. C’est cette pensée profonde qu’Emmanuel Macron a certainement eu en choisissant de faire payer par les contribuables les cadeaux fiscaux que représentent la hausse de la prime d’activité (et non du Smic), la suppression de l’augmentation de la CSG pour les petites pensions et la défiscalisation des heures supplémentaires.

Continuer la lecture de L’aveuglement néolibéral

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un simple point d’étape en attendant les suites

Les annonces d’Emmanuel Macron sur le tapis, les réactions d’insatisfaction des Gilets jaunes recueillies, deux questions restent posées. Le mouvement va-t-il ou non, comme espéré, s’éteindre progressivement, un dernier « acte V » de la mobilisation intervenant avant les fêtes ? Quel va être le coût de ces mesures, qui va les régler et comment vont-elles être financées sur fonds publics ?

Continuer la lecture de Un simple point d’étape en attendant les suites

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Juncker homme de la dernière chance

Comment assumer politiquement la sortie de l’Union européenne du Royaume-Uni et de l’Italie ? Il n’y avait guère de doute que la question était dans les esprits samedi dernier, à voir la mine des participants au sommet qui avalisait l’accord de départ de la première et les laissait dans l’expectative de la seconde. Quoi qu’il en soit de la conception de l’Europe, de ses défauts et de ses manquements, le rêve d’une génération est déjà durement atteint et cela rejaillit sur tous. Et si l’Italie y jouait en même temps sa partie, il virerait au cauchemar. Alors, pour cette fois, ne tirons pas sur le pianiste !

Continuer la lecture de Juncker homme de la dernière chance

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Europe, morne plaine

La politique européenne est devenue une véritable guerre de tranchée, car rien ne bouge. C’est de circonstance, une guerre de position s’est instaurée sur tous les thèmes agités. Le prochain sommet s’approche, en décembre.

Continuer la lecture de Europe, morne plaine

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail