Au théâtre ce soir

Ce lundi, jour du désamorçage et de la reprise en main ? Un plan de communication millimétré se déroule depuis ce matin, dont le point d’orgue sera un discours d’Emmanuel Macron ce soir.

Continuer la lecture de Au théâtre ce soir

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Comment mesurer le bien-être ?

[Paru le 9 février dernier dans Slate.]

Inclusive, l’adjectif est devenu incontournable. Accolé à la croissance, son emploi a pour objet de lui redonner sa gloire passée et de ne pas en faire un objectif en soi. La croissance doit dorénavant « inclure tous les français », car « les inégalités sont mauvaises pour la croissance », a déclaré Bruno Le Maire, le ministre de l’économie et des finances, lors de son intervention des « Rendez-vous de Bercy » de novembre dernier. À l’occasion de l’assemblée générale du FMI dont elle est la directrice générale, Christine Lagarde s’exclamait dans la même veine, en octobre dernier, « Il faut refaire la toiture », voulant signifier que la croissance devait profiter à tous, car « les écarts se creusent au sein des pays et la richesse se concentre de plus en plus dans les mains des plus riches ». Munie de tels patronages, la cause pourrait sembler entendue, mais elle tarde à se concrétiser, les inégalités se creusant.

Continuer la lecture de Comment mesurer le bien-être ?

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LA GRÈCE RIVÉE EN MODE SURVIE, par François Leclerc

Billet invité.

La Grèce a connu l’année dernière sa première croissance en neuf ans, autour de 1,3%, et cela a suffi à Klaus Regling, le directeur général du MES, pour déclarer qu’elle n’est plus « en mode crise ». Encore un succès à mettre à l’actif de la politique européenne de rééquilibrage budgétaire !

Continuer la lecture de LA GRÈCE RIVÉE EN MODE SURVIE, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES BONS OUVRIERS N’ONT PAS DE MAUVAIS OUTILS, par François Leclerc

Billet invité.

On savait la magistrale science économique défaillante mais, pour couronner le tout, il ressurgit que son indicateur universel et incontournable, le produit intérieur brut (PIB), ne vaut pas tripette. Comment raisonner sur des bases erronées, en vient-on alors à se demander dans certains cercles les mieux établis ?

Continuer la lecture de LES BONS OUVRIERS N’ONT PAS DE MAUVAIS OUTILS, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail