Les eurosceptiques accèdent au pouvoir en Italie

Cela devait arriver ! Matteo Renzi et son parti démocrate n’ayant pas tenu la route et répondu aux espoirs qu’ils avaient suscités, le Mouvement des 5 étoiles et la Ligue vont constituer une coalition. Silvio Berlusconi y a contribué en y mettant ses conditions, ayant tout à perdre de nouvelles élections, en déliant Matteo Salvini de son engagement de ne pas s’engager dans cette voie.

Continuer la lecture de Les eurosceptiques accèdent au pouvoir en Italie

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Italie : à force de crier au loup…

À peine avait-il terminé lundi dernier ses consultations infructueuses avec les dirigeants de la Ligue et du M5S en vue de la formation d’un gouvernement, que le président italien Sergio Mattarella était contredit par ceux-ci. Opposés à son projet de nomination d’un Premier ministre « neutre » chargé de faire adopter le budget 2019 et de modifier la loi électorale d’ici à la fin décembre, leurs deux dirigeants ont séparément répliqué en exigeant des élections le 22 juillet, ou au plus tard en octobre prochain. Et le Président n’a pas le dernier mot devant un Parlement, où il n’a pas la majorité, car ils en disposent très largement à eux deux !

Continuer la lecture de Italie : à force de crier au loup…

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Italie à l’épreuve des combinaisons romaines

Courage, attelons-nous au résumé de l’inextricable situation politique italienne ! Le M5S cherche avec opiniâtreté à accéder au pouvoir, tout comme la Ligue, mais seule une coalition introuvable permettra de dégager une majorité dans un jeu de billard à bandes. Et de son côté le Parti démocrate, défait, annonce avoir choisi de faire une cure d’opposition.

Continuer la lecture de L’Italie à l’épreuve des combinaisons romaines

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Mouvement des cinq étoiles a le vent en poupe

La page italienne qui est en train de s’écrire rappelle étrangement celle que les Allemands viennent de tourner. Le Parti démocrate connait un sort équivalent au SPD et ne va probablement pas être en mesure de faire une cure d’opposition comme Matteo Renzi le défendait, n’ayant pas les moyens d’affronter de nouvelles élections devant le risque de la poursuite de sa descente aux enfers.

Continuer la lecture de Le Mouvement des cinq étoiles a le vent en poupe

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail