Le Tiers-monde américain

Aux États-Unis, cela va de mal en pis, ce dont témoigne l’entrée du pays en récession, le moment qui a été choisi pour mettre fin à l’allocation hebdomadaire de 600 dollars aux chômeurs, les laissant sans ressources faute d’un accord entre les démocrates et les républicains au Congrès. L’adoption d’un nouveau plan de soutien à l’économie a achoppé sur cette question, ainsi que sur sa conception et son montant global.

Continuer la lecture de Le Tiers-monde américain

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Plus que jamais, bonne année quand même

L’année s’est terminée, la grande coalition CDU/CSU-SPD a survécu, et c’est d’Autriche qu’est venu le changement attendu en Allemagne, où les Verts vont accéder au pouvoir au côté du parti conservateur ÖVP pour y succéder à l’extrême-droite du FPÖ.

Continuer la lecture de Plus que jamais, bonne année quand même

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le PSOE et Podemos au pouvoir en Espagne

Le gouvernement de coalition PSOE-Podemos qui était en gestation depuis la signature d’un accord préliminaire en novembre dernier devrait voir très prochainement le jour. Un programme de gouvernement va être dévoilé aujourd’hui et, afin d’en permettre l’investiture au Parlement, l’abstention de l’ERC catalane a également été négociée avec succès.

Continuer la lecture de Le PSOE et Podemos au pouvoir en Espagne

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Dynamiques du délitement européen

Que va-t-il advenir de l’Europe à force de s’arc-bouter sur la rétention budgétaire ? Bonne fée des banques, la BCE protège la monnaie commune et soulage les budgets nationaux en pesant sur les taux obligataires, un pis-aller qui rencontre ses limites. Et les petits accommodements complices destinés à réduire les déficits et l’endettement n’ont que des effets marginaux. Oui, sur quoi cela va-t-il déboucher ?

Continuer la lecture de Dynamiques du délitement européen

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Italie, partie remise pour Salvini

Le Mouvement des 5 étoiles est en chute libre, si l’on en croit les résultats des élections dans la petite région d’Ombrie, entre la Toscane et le Latium (Florence et Rome). De 27% aux précédentes élections, il est tombé à 7,4%, faisant planer une menace sur la poursuite de la coalition gouvernementale formée avec le parti démocrate (PD). Continuer la lecture de Italie, partie remise pour Salvini

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les réfugiés otages de la politique italienne

Multipliant les décrets interdisant de pénétrer dans les eaux territoriales italiennes aux navires des ONG qui s’y présentent, Matteo Salvini profite de ses derniers moments de ministre de l’Intérieur d’un gouvernement démissionnaire pour exercer sa malfaisance.

Continuer la lecture de Les réfugiés otages de la politique italienne

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ces valeurs qui sombrent irrémédiablement

Le Mussolini au petit pied vient d’en rajouter à l’ignominie dont il fait son ordinaire. Un accord de répartition par six pays des réfugiés à bord de l’Open Arms étant intervenu, il n’a autorisé, à contrecœur a-t-il précisé, que le débarquement de 27 mineurs non accompagnés.

Continuer la lecture de Ces valeurs qui sombrent irrémédiablement

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les eurosceptiques accèdent au pouvoir en Italie

Cela devait arriver ! Matteo Renzi et son parti démocrate n’ayant pas tenu la route et répondu aux espoirs qu’ils avaient suscités, le Mouvement des 5 étoiles et la Ligue vont constituer une coalition. Silvio Berlusconi y a contribué en y mettant ses conditions, ayant tout à perdre de nouvelles élections, en déliant Matteo Salvini de son engagement de ne pas s’engager dans cette voie.

Continuer la lecture de Les eurosceptiques accèdent au pouvoir en Italie

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Italie : à force de crier au loup…

À peine avait-il terminé lundi dernier ses consultations infructueuses avec les dirigeants de la Ligue et du M5S en vue de la formation d’un gouvernement, que le président italien Sergio Mattarella était contredit par ceux-ci. Opposés à son projet de nomination d’un Premier ministre « neutre » chargé de faire adopter le budget 2019 et de modifier la loi électorale d’ici à la fin décembre, leurs deux dirigeants ont séparément répliqué en exigeant des élections le 22 juillet, ou au plus tard en octobre prochain. Et le Président n’a pas le dernier mot devant un Parlement, où il n’a pas la majorité, car ils en disposent très largement à eux deux !

Continuer la lecture de Italie : à force de crier au loup…

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Italie à l’épreuve des combinaisons romaines

Courage, attelons-nous au résumé de l’inextricable situation politique italienne ! Le M5S cherche avec opiniâtreté à accéder au pouvoir, tout comme la Ligue, mais seule une coalition introuvable permettra de dégager une majorité dans un jeu de billard à bandes. Et de son côté le Parti démocrate, défait, annonce avoir choisi de faire une cure d’opposition.

Continuer la lecture de L’Italie à l’épreuve des combinaisons romaines

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail