Avec les réfugiés aussi, ils jouent très petit

Le Conseil européen « Justice et affaires intérieures » a accouché d’une souris. Péniblement, les ministres de l’Intérieur y ont tenté de rallier le maximum de leurs confrères au projet d’accord de répartition des réfugiés négocié entre l’Allemagne, la France, l’Italie et Malte, dont ces deux derniers pays sont les bénéficiaires.

Continuer la lecture de Avec les réfugiés aussi, ils jouent très petit

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’accord de Malte ne constitue pas un solde de tout compte

L’accord européen sur la répartition des réfugiés sauvés en mer par les navires des ONG leur permet désormais de les débarquer en Italie et à Malte, mais il est loin d’avoir réglé tous les problèmes car il ne concerne que la Méditerranée centrale – où 70% des noyades interviennent – et laisse de côté ses parties orientales et occidentales.

Continuer la lecture de L’accord de Malte ne constitue pas un solde de tout compte

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

À la Valette ils ont joué petit bras

Réunis à La Valette, les ministres de l’Intérieur de l’Allemagne, la France, l’Italie et de Malte ont conclu un accord qui sera soumis le 8 octobre à un Conseil européen, et dont on ne sait pas grand-chose. Quels seront au final les pays impliqués ? Qu’adviendra-t-il pour ceux qui s’y refuseront ?

Continuer la lecture de À la Valette ils ont joué petit bras

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les réfugiés otages de la politique italienne

Multipliant les décrets interdisant de pénétrer dans les eaux territoriales italiennes aux navires des ONG qui s’y présentent, Matteo Salvini profite de ses derniers moments de ministre de l’Intérieur d’un gouvernement démissionnaire pour exercer sa malfaisance.

Continuer la lecture de Les réfugiés otages de la politique italienne

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le monde s’emmure

Trois jours après le débarquement des réfugiés transportés par l’Open Arms sur injonction d’un procureur italien, l’Ocean Viking, sans pouvoir lui-même pénétrer dans les eaux territoriales maltaises et se ravitailler, a transbordé en mer sur des garde-côtes ses 356 rescapés qui ont été ensuite débarqués à Malte et seront répartis entre six pays volontaires (Allemagne, France, Irlande, Luxembourg, Portugal et Roumanie).

Continuer la lecture de Le monde s’emmure

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Des noms de responsables, des noms

105 adultes et 2 enfants attendent toujours à bord de l’Open Arms de débarquer, de nouvelles assurances du gouvernement espagnol qu’ils seraient répartis ayant été données en pure perte à Matteo Salvini. Le port de Lampedusa reste fermé au navire ancré au large.

Continuer la lecture de Des noms de responsables, des noms

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ces valeurs qui sombrent irrémédiablement

Le Mussolini au petit pied vient d’en rajouter à l’ignominie dont il fait son ordinaire. Un accord de répartition par six pays des réfugiés à bord de l’Open Arms étant intervenu, il n’a autorisé, à contrecœur a-t-il précisé, que le débarquement de 27 mineurs non accompagnés.

Continuer la lecture de Ces valeurs qui sombrent irrémédiablement

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une désinvolture largement partagée

De qui faut-il s’horrifier, de la désinvolture cynique de Matteo Salvini ou de la paralysie des autorités européennes qui s’y apparente ? À nouveau, celles-ci se retrouvent confrontées à une situation devenue répétitive : l’Ocean Viking et l’Open Arms ont à leur bord plus de 500 réfugiés sauvés en mer d’une mort certaine et ne sont pas autorisés à les débarquer dans un port sûr, comme l’exigent les conventions internationales, faute d’un accord préalable de répartition de leur prise en charge.

Continuer la lecture de Une désinvolture largement partagée

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Europe dans toute sa gloire inconsciente

Faute d’être parvenues à un accord entre elles, les autorités européennes sont condamnées à bricoler au coup par coup, tandis que les navires des ONG poursuivent sans relâche leurs sauvetages en mer de réfugiés en détresse. Un accord de répartition, le minimum que l’on pouvait attendre d’elles pour celles et ceux qui échappent à la noyade, reste inaccessible. En attendant un hypothétique accord lors d’une prochaine réunion, à Malte en septembre.

Continuer la lecture de L’Europe dans toute sa gloire inconsciente

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La démission des élites

Pour dissimuler l’échec de la réunion de lundi dernier destinée à décider d’un dispositif permanent de répartition des réfugiés – à titre provisoire, comprenne qui pourra – Emmanuel Macron a mis en avant l’accord de participation de quatorze gouvernements qui aurait été enregistré à l’occasion.

Continuer la lecture de La démission des élites

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail