Bienvenue à Christine Lagarde

Le procès de la politique d’achats obligataires de Mario Draghi se poursuit et s’intensifie dans le but manifeste de faire fléchir la nouvelle présidente de la BCE. Le PDG d’Allianz, le leader européen de l’assurance, a été entendu hier, c’est aujourd’hui au tour de Frédéric Oudéa, le PDG de la Société Générale, qui est intervenu au nom de la Fédération française des banques dont il vient de prendre la présidence.

Continuer la lecture de Bienvenue à Christine Lagarde

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La petite enjambée de Draghi

Ce n’est pas une surprise, Mario Draghi prépare le terrain pour l’arrivée de Christine Lagarde et va annoncer en septembre prochain un train de mesures. Les détails n’en sont donc pas connus, mais il est certain qu’elles vont marquer le mandat de celle-ci qui ne va avoir qu’à les avaliser. À ceux qui demandaient quelle politique la nouvelle présidente allait adopter, la réponse est apportée, c’est celle de son prédécesseur.

Continuer la lecture de La petite enjambée de Draghi

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une nouvelle équipe européenne dépourvue de mandat

Il n’est pas exagéré de décrire comme complètement chaotique le processus de désignation des responsables des « top jobs » européens auquel nous assistons. On s’attendait au pire et nous l’avons.

Continuer la lecture de Une nouvelle équipe européenne dépourvue de mandat

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le pragmatisme des banquiers centraux

La BCE ne dévoile pas encore ses batteries depuis l’annonce par Mario Draghi, prochainement sur le départ, que les achats d’obligations pourraient reprendre si l’inflation ne repartait pas. Selon son économiste en chef Philip Lane, « ses dirigeants doivent aussi être ouverts à de nouvelles idées et de nouvelles méthodes » bien qu’ils disposent de marge de manœuvre pour engager un nouvel assouplissement monétaire afin d’accomplir son mandat.

Continuer la lecture de Le pragmatisme des banquiers centraux

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Il n’y a pas de quoi rêver

Comment ne pas en convenir, nous vivons une époque singulière ayant perdu beaucoup de nos repères ! Douze ans sont passés depuis le déclenchement de la crise, mais ses effets profonds se font toujours sentir, quand bien même elle ne tient plus le haut de l’affiche. De financière à l’origine, elle est devenue économique, sociale et politique. Elle a désormais acquis une dimension psychologique qui rejaillit sur les autres domaines.

Continuer la lecture de Il n’y a pas de quoi rêver

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Donald Trump réanime le théâtre européen des actions

Donald Trump ne se trompe pas de cible en visant Mario Draghi. Celui-ci en fin de mandat va rendre son tablier en octobre prochain, mais la BCE forte de ses antécédents est très attendue pour donner à nouveau un grand coup de main à des dirigeants européens impuissants, au prétexte de la faiblesse persistante de l’inflation. Avec comme conséquence de dévaluer l’euro par rapport au dollar.

Continuer la lecture de Donald Trump réanime le théâtre européen des actions

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Italie, deuxième session

Giuseppe Conte et Giovanni Tria, le Premier ministre et le ministre de l’Économie, tentent d’éviter l’adoption finale de la procédure de déficit excessif, en contradiction avec la mise en œuvre des quatre mesures fiscales auxquelles la Ligue et le Mouvement des 5 étoiles sont profondément attachés.

Continuer la lecture de Italie, deuxième session

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un monde déboussolé

Les ambitions étaient très mesurées lors de la réunion de printemps du FMI à Washington de la semaine dernière, à la fin de laquelle les participants se sont donnés la tâche de « protéger » la faible croissance économique. Celle-ci se poursuit, « mais à un rythme plus lent que prévu en octobre. Elle devrait se raffermir en 2020, mais les risques restent orientés à la baisse », ont-ils prudemment constaté.

Continuer la lecture de Un monde déboussolé

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’impossible statu quo

Les banques centrales offrent un curieux spectacle ces temps-ci, ne parvenant pas à enclencher la marche arrière pour revenir progressivement sur leurs mesures « accommodantes » exceptionnelles. Ni leurs taux directeurs proches de zéro, ni la taille démesurée de leurs bilans ne sont redevenus « normaux », c’est à dire comme avant. Et le flou le plus total règne pour la suite.

Continuer la lecture de L’impossible statu quo

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le capitalisme en pleine mutation

La mutation du système financier se poursuit. Dans un premier temps, on a observé que la réduction progressive des programmes monétaires d’assouplissement quantitatif des banques centrales – aussi appelés non conventionnels – n’allait pas être une partie de plaisir. D’autres indicateurs surprenants sont depuis venus déranger les schémas de pensée les plus mal établis.

Continuer la lecture de Le capitalisme en pleine mutation

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail