Ces paroles triomphales trop vite prononcées

Ce devait être un « tournant historique », mais l’adoption du plan de relance communautaire pourrait être sans lendemain, à suivre les préparatifs des prochaines élections allemandes et de la désignation du remplaçant d’Angela Merkel.

Continuer la lecture de Ces paroles triomphales trop vite prononcées

Le bout incertain du tunnel

Trop beaux pour être vrais, les montants mirifiques des plans gouvernementaux suscitent non sans raison quelques doutes sur leur efficacité. Les formalités administratives prennent du temps et étalent sur la durée l’obtention des aides, retardant leur effet, apportant une contribution supplémentaire à la crise économique, sociale et en fin de compte politique.

Continuer la lecture de Le bout incertain du tunnel

Wirecard, un cas en tous points exemplaire

Seuls les morts ne parlent pas, rien ne viendra jamais le démentir ! Christophe Bauer, la cheville ouvrière de Wirecard aux Philippines, a été déclaré mort. Le propriétaire de PayEasy Solutions, son partenaire en Asie, avait revendiqué 1,9 milliards de dollars qui n’ont jamais existé et une enquête le concernant était en cours dans le pays. Elle n’ira pas plus loin.

Continuer la lecture de Wirecard, un cas en tous points exemplaire

Une histoire pour réveiller les enfants

Quel que soit le bout par lequel on saisit l’affaire Wirecard, on n’est pas déçu ! Tous responsables et tous coupables ! 1,9 milliard d’euros figurant dans ses comptes n’ont « probablement jamais existé », les fins limiers sont sur la piste afin d’expliquer le pourquoi du comment.

Continuer la lecture de Une histoire pour réveiller les enfants

Les cartes biseautées de la finance

La régulation financière vient d’essuyer un coup de semonce avec le scandale de Wirecard. Il est finalement apparu que la surveillance des sociétés cotées allemandes était confiée à une petite société privée dotée de pouvoirs quasi-officiels, le Financial Reporting Enforcement Panel (FREP). Elle-même était contrôlée par Ernst & Young, l’auditeur de Wirecard, comme on se retrouve.

Continuer la lecture de Les cartes biseautées de la finance

Premières découvertes sur le monde d’après

Vu l’ampleur de l’endettement des entreprises, de ses dégâts à venir ainsi que de ses conséquences bancaires, les établissements de crédit ont des soucis à se faire. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, des dizaines de milliards d’euros sont alignés et il va falloir les rembourser. Devant l’accroissement du « coût du risque », les banques vont devoir renforcer les provisions qu’elles ont passées cette année. Celles-ci ont été limitées avec l’accord des autorités de régulation, incitant une fois encore à soupçonner qu’elles camouflent de grosses miettes sous le tapis. Mais les temps changent, la BCE va appeler à mieux faire le ménage devant le danger manifeste.

Continuer la lecture de Premières découvertes sur le monde d’après

Pour voir plus loin que le bout de leur nez

Les marchés sont-ils à ce point impénétrables ? Leurs mystères commencent à sérieusement s’éclaircir lorsque leurs principaux acteurs sont identifiés et leurs comportements dévoilés. Les marchés dont il est fait si grand cas sont des abstractions qui participent de la confusion, il en est ainsi d’une quantité d’expressions qui l’entretiennent sous l’apparence trompeuse du bon sens.

Continuer la lecture de Pour voir plus loin que le bout de leur nez

La dislocation de l’Europe fait un grand pas

Un rebondissement est-il possible ? Rien n’y a fait, les ministres de l’Eurogroupe se sont séparés au petit matin sans avoir rapproché les bords de la plaie. Le représentant du gouvernement hollandais a fait échouer la référence à l’émission d’euro-obligations qu’exigeait son collègue italien ainsi que la suppression de toute conditionnalité attachée aux prêts du Mécanisme européen de stabilité.

Continuer la lecture de La dislocation de l’Europe fait un grand pas

La stratégie des bouts de ficelle

Comment financer les mesures sanitaires destinées à faire face dans l’urgence et les conséquences économiques de la pandémie ? Les annonces se multiplient afin de sauver la face, mais sont-elles vraiment à la hauteur des besoins en raison de l’ampleur de la dépression dans laquelle nous entrons et de ses effets sur l’emploi ?

Continuer la lecture de La stratégie des bouts de ficelle

Manger son chapeau, c’est indigeste

L’économie italienne est à l’arrêt, qui dit mieux ? Certains s’aventurent encore à prédire le retour du « business as usual ». Le conformisme mène à tout à condition d’en sortir ! Le monde était incertain et les lendemains ne chantaient plus, mais on en est même plus là, car le pire se concrétise. Et les édiles en viennent à des expédients qu’ils n’avaient jamais imaginé entériner.

Continuer la lecture de Manger son chapeau, c’est indigeste