En avant vers la dette quasi-perpétuelle

Après la dette publique, la BCE manifeste une fois de plus en grand ses meilleures intentions à l’égard du système bancaire. Un troisième round estimé à 1.000 milliards d’euros de prêts intitulé TLTRO III va lui être destiné au prétexte de relancer le crédit bancaire en direction des entreprises et des particuliers. En réalité, l’objectif est tout autre.

Continuer la lecture de En avant vers la dette quasi-perpétuelle

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pas une seconde d’inattention ne leur est accordée

Haut-lieu du système financier, les fonds monétaires sont surveillés de près par les banques centrales, car ce sont de grands sensibles. Au mois de mars dernier, une crise les a sérieusement secoué, conduisant la Fed à intervenir en leur fournissant toute la liquidité dont ils avaient besoin. On a depuis appris que la BCE avait fait de même sur leur marché européen, qui pèse 1.200 milliards d’euros, mais cela avait été alors moins relevé.

Continuer la lecture de Pas une seconde d’inattention ne leur est accordée

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Il est possible de s’en lasser

L’Europe continue à se tenir en équilibre sur une seule jambe, sa banque centrale, car la seconde fait toujours défaut. Le dernier Sommet s’est défaussé sur la Commission en lui donnant la consigne de préparer un plan de relance, et elle peine à la tâche. N’y croyant plus, les investisseurs font pression sur la BCE pour qu’elle agisse, quitte à sortir sans le dire du cadre de sa mission.

Continuer la lecture de Il est possible de s’en lasser

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La contagion n’est pas que sanitaire

Pas encore reconnue par l’OMS, qui retarde le moment où il faudra bien l’admettre officiellement, la pandémie du coronavirus est un bon révélateur des faiblesses de la mondialisation de l’économie – telle qu’elle a été conçue – et de la fragilité du système financier parasitaire. Une véritable leçon de choses nous est administrée.

Continuer la lecture de La contagion n’est pas que sanitaire

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La hausse de la température n’est pas seule insoutenable

Le montant impressionnant de la dette des entreprises revient sur le tapis. Finies, les lamentations sur la dette publique, il y a mieux à se mettre sous la dent ! La Banque mondiale fait état à son sujet de la « vague d’accumulation de dette la plus importante, la plus rapide et la plus large à ce jour », dans la foulée de la crise financière. Leurs émissions ont en effet atteint 2.500 milliards l’année passée, un record. Et la Federal Reserve of New York, le bras armé de la Fed, a renouvelé sa préoccupation en raison des conséquences qui pourraient en résulter si les conditions économiques se détérioraient.

Continuer la lecture de La hausse de la température n’est pas seule insoutenable

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’opacité financière n’est pas une fatalité

Peut-on imaginer avoir contracté une dette et ne pas savoir avec qui ? Cela semble parfaitement incongru, mais c’est pourtant le sort des États qui sont globalement dans l’ignorance de l’identité des détenteurs de leurs obligations souveraines. Cela n’est pas sans avantage, peut-on remarquer au passage, puisque cela permet aux âmes bien intentionnées de menacer des foudres d’un marché hors de portée les contestataires de leurs diktats dogmatiques. Nouveauté, lever ce voile est à portée !

Continuer la lecture de L’opacité financière n’est pas une fatalité

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ne les prenez pas au pied de la lettre

Le commissaire Pierre Moscovici et Mário Centeno, le président de l’Eurogroupe, ont comme il se doit salué dans les propos du ministre des Finances allemand Olaf Scholz « une percée » et annoncé que « nous pouvons être plus optimistes que jamais ». Mais ils ont pris leur désir pour la réalité lorsque l’on creuse un peu le sujet de l’Union bancaire qui revient sur le tapis.

Continuer la lecture de Ne les prenez pas au pied de la lettre

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le pragmatisme des banquiers centraux

La BCE ne dévoile pas encore ses batteries depuis l’annonce par Mario Draghi, prochainement sur le départ, que les achats d’obligations pourraient reprendre si l’inflation ne repartait pas. Selon son économiste en chef Philip Lane, « ses dirigeants doivent aussi être ouverts à de nouvelles idées et de nouvelles méthodes » bien qu’ils disposent de marge de manœuvre pour engager un nouvel assouplissement monétaire afin d’accomplir son mandat.

Continuer la lecture de Le pragmatisme des banquiers centraux

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La mission des banques centrales fait débat

C’est dans l’air du temps, de partout s’engage une réflexion sur les banques centrales dont la mission de longue date est de lutter contre l’inflation. Ce qui n’est plus précisément d’actualité lorsque l’on voit la BCE lutter pour au contraire essayer sans y parvenir, de l’augmenter.

Continuer la lecture de La mission des banques centrales fait débat

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

ECB for ever

Le système financier est plus que jamais assisté, comme en témoignent les nouvelles mesures annoncées par la BCE.

Continuer la lecture de ECB for ever

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail