Les banques centrales renouvellent l’interprétation du rôle de l’apprenti sorcier

La création monétaire des banques centrales a fait rêver pendant un temps, d’une manière assez inconsidérée, et les propositions d’utilisation de cette manne providentielle ont fleuri. Le débat s’est pour l’instant éteint, dans les faits il a été tranché : elles ont lancé une machine infernale qu’elles ne peuvent plus arrêter, ayant adopté comme solution d’accroître la dette pour combattre les effets de sa progression.

Continuer la lecture de Les banques centrales renouvellent l’interprétation du rôle de l’apprenti sorcier

Hourra à s’époumoner

Les cris de victoire démesurés que l’on entend sont à la mesure du soulagement qui est intervenu chez ceux qui craignaient ne pas parvenir à un accord. La palme revient sans doute au ministre français des Finances Bruno Le Maire qui annonce ce matin « la naissance d’une nouvelle Europe ». Sur ce mode triomphaliste, ils se déconsidèrent, car si le pire n’est pas intervenu le meilleur va attendre.

Continuer la lecture de Hourra à s’époumoner

Quand l’argent de la criminalité est en odeur de sainteté

Mis en appétit par leurs révélations à propos de l’escroquerie de Wirecard, les journalistes du Financial Times sont en verve. Une nouvelle manifestation de la porosité entre les mondes de « l’argent sale » et celui qui est qualifié de « propre » a été révélée par leurs soins. À croire que le système financier englobe ces deux mondes sans trop de discernement. Ne vous attendez pas à ce que l’argent ait une odeur !

Continuer la lecture de Quand l’argent de la criminalité est en odeur de sainteté

Les Cassandre finiront par avoir raison

Lorsque l’on est entré dans une grande crise, la synthèse devient difficile, c’est en soi un signal de son importance. L’interrogation principale portait sur la durée de la pandémie, elle s’est élargie à la profondeur de la récession dans laquelle l’économie mondiale est entrée et à l’ensemble de ses conséquences. L’économie connait partout un brutal coup d’arrêt et les prévisions de chute du PIB deviennent abyssales, comme celles du chômage qui en découlent.

Continuer la lecture de Les Cassandre finiront par avoir raison

La contagion n’est pas que sanitaire

Pas encore reconnue par l’OMS, qui retarde le moment où il faudra bien l’admettre officiellement, la pandémie du coronavirus est un bon révélateur des faiblesses de la mondialisation de l’économie – telle qu’elle a été conçue – et de la fragilité du système financier parasitaire. Une véritable leçon de choses nous est administrée.

Continuer la lecture de La contagion n’est pas que sanitaire

Cette petite cachotière de BCE

La relance des mesures d’achats obligataires de la BCE décidées sous la présidence Mario Draghi est entrée en application, et l’ampleur des acquisitions d’obligations d’entreprise a surpris les analystes financiers. La critique montante d’un plan qui serait superflu est prise à contrepied : tout se passe en effet comme si la BCE avait élargi ses objectifs sans le crier sur les toits, ne se contentant pas de soutenir les États les plus faibles de l’Union par ses achats de titres souverains et avait ajouté une nouvelle corde à son arc en œuvrant à la stabilisation du marché de la dette des entreprises.

Continuer la lecture de Cette petite cachotière de BCE