Ils volent de défaites en défaites

Cinq heures ont été nécessaires aux membres du Conseil européen pour conclure leur téléconférence sans un quelconque accord, un genre qui s’est installé. Non, c’est non ! Angela Merkel s’est opposée de la manière la plus catégorique à l’appel lancé par les neufs pays de la zone euro, s’en tenant à une activation du Mécanisme européen de stabilité (MES) qui n’a pas été décidée pour ne pas répondre aux exigences de la situation qu’a relevé Giuseppe Conte. La suite est renvoyée à un Eurogroupe qui n’aboutira pas plus, sa précédente réunion s’étant terminée par l’attente d’un arbitrage …du Conseil européen. Ils tournent en rond.

Continuer la lecture de Ils volent de défaites en défaites

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Limites et héritage de Mario Draghi

Mario Draghi est sur le départ et il y a deux manières de le saluer. En l’encensant pour avoir sauvé l’Europe ou en recherchant ce qu’il laisse en plan, qui a été plus discrètement évoqué en premier lieu. Continuer la lecture de Limites et héritage de Mario Draghi

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Sous la férule allemande

La détermination des autorités allemandes à imposer le respect de leur politique a trouvé le renfort efficace d’une nouvelle « Ligue hanséatique » menée avec intransigeance par les Pays-Bas. Face à ce blocage, tous ceux qui sont à la recherche de marges de manœuvre s’y cassent les dents. L’Union européenne reste sous férule allemande.

Continuer la lecture de Sous la férule allemande

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le démantèlement européen à la petite semaine

Les élections européennes qui se rapprochent sont pour les Français une sorte de répétition générale des présidentielles et de l’affrontement entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. On aurait espéré un autre enjeu.

Continuer la lecture de Le démantèlement européen à la petite semaine

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le temps d’un petit round d’observation

De fortes crispations continuent de se manifester en Allemagne qui augurent des temps difficiles qui sont à venir quand les questions budgétaires vont rejaillir. Le débat sur Target2 n’est certes pas d’ampleur populaire, mais il reflète l’état d’esprit de la classe politique allemande et l’imprègne. La tentation pourrait être grande, une fois bloquées les velléités d’avancées avec l’appui des pays du Nord, de s’en tenir à l’application stricte des traités et de faire remettre en cause par les tribunaux des dispositions qui n’y figurent pas.

Continuer la lecture de Le temps d’un petit round d’observation

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail