L'actualité de la crise : LES ETATS-UNIS DANS UN CERCLE VICIEUX, par François Leclerc

Billet invité

La crise sera décidément longue. Non seulement parce que les énormes bulles financières qui ont déjà éclaté n’ont pas fini de se vider – tous les efforts convergeant pour retarder l’échéance, faute de mieux – mais également parce qu’elle génère de nouveaux dysfonctionnements qui l’alimentent en retour.

La nouvelle bombe à retardement des municipal bonds ou muni-bonds américains en donne une illustration. Hier placement sans risques pour riches rentiers ou fonds de pension, ce marché de 2.800 milliards de dollars est celui des obligations émises par les Etats, les villes, les comtés et les agences publiques locales pour leur financement. Rompant avec sa quiétude traditionnelle, il dérape désormais sous l’effet de la dégradation de la situation économique qui affecte la collecte des taxes des émetteurs et déséquilibre leurs budgets.

Le marché des muni-bonds est en train de changer de nature. Il devient de plus en plus volatil, créant par là même un nouveau terrain de jeu pour la spéculation financière. Si la déstabilisation financière de plusieurs Etats et grandes villes américaines est suivie avec inquiétude, de très nombreux petits émetteurs méconnus de muni-bonds sont également dans une situation très tendue, avec encore moins de possibilités de recours. Cette partie du marché est particulièrement opaque, 10 % de son volume n’étant pas couverts par les agences de notation, l’information financière faisant par ailleurs souvent défaut sur les émissions. C’est par le bas du marché que va prioritairement se propager la crise des muni-bonds.

Continuer la lecture de L'actualité de la crise : LES ETATS-UNIS DANS UN CERCLE VICIEUX, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail