Dynamiques du délitement européen

Que va-t-il advenir de l’Europe à force de s’arc-bouter sur la rétention budgétaire ? Bonne fée des banques, la BCE protège la monnaie commune et soulage les budgets nationaux en pesant sur les taux obligataires, un pis-aller qui rencontre ses limites. Et les petits accommodements complices destinés à réduire les déficits et l’endettement n’ont que des effets marginaux. Oui, sur quoi cela va-t-il déboucher ?

Continuer la lecture de Dynamiques du délitement européen

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Europe, à tâtons

Quand l’Allemagne tousse, toute l’Europe s’enrhume ! Ce qui était valable hier pour Boulogne-Billancourt peut s’appliquer aujourd’hui à une échelle bien plus vaste. L’économie allemande flirte avec la récession et pourrait vite y plonger, entraînant la zone euro toute entière. Et il ne s’agit plus aujourd’hui des conséquences de la crise de l’automobile, mais d’une tendance plus générale qui menace d’être encore accentuée par les effets de la guerre commerciale entre les États-Unis et le Chine, ses deux principaux clients.

Continuer la lecture de L’Europe, à tâtons

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

À Rome, le pari très risqué du président Mattarella

Symbole pour symbole, Carlo Cottarelli le nouveau premier ministre italien est celui de l’austérité budgétaire. Surnommé « Monsieur Ciseaux », cet ancien du FMI s’est illustré pour son rôle dans la réduction des dépenses publiques en 2013-2014, sous des gouvernements de centre gauche, et a pour fonction de calmer les marchés. Mais, comme Mario Monti, il ne disposera pas de majorité parlementaire. Il sera à la tête d’un gouvernement technique, chargé de préparer de nouvelles élections.

Continuer la lecture de À Rome, le pari très risqué du président Mattarella

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un président pugnace, une bagarre au couteau

Le président de la République italienne Sergio Mattarella a donc tranché. Paolo Savona symbolisait une voie inacceptable, et il n’était donc pas question de le nommer ministre des finances afin de couper court à toute création d’une monnaie parallèle mettant en cause la politique d’austérité budgétaire. Car c’est de cela qu’il s’agit et non pas de la sortie de l’euro.

Continuer la lecture de Un président pugnace, une bagarre au couteau

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les Allemands n’ont pas de plan B

Ces derniers temps, il est fait assaut de créativité afin de contourner le diktat des autorités allemandes et de leurs alliés, dont le modèle de croissance est mis à mal par Donald Trump. L’objectif est d’assouplir les contraintes qui pèsent sur la politique budgétaire sans violer le pacte signé avec le démon, mais tout bute sur la constatation que, plus que jamais crispées, elles n’ont pas de politique de rechange.

Continuer la lecture de Les Allemands n’ont pas de plan B

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail