Mondialisation, tout le monde descend

L’exportation n’est plus la recette miracle dont l’Allemagne était la référence obligée. La guerre commerciale engagée par Donald Trump a donné un coup d’arrêt au développement des échanges commerciaux mondiaux, une page est tournée, mais les esprits conformistes se refusent à l’admettre, étonnant, non ?

Continuer la lecture de Mondialisation, tout le monde descend

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La mondialisation n’a pas été ce que l’on en dit

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) fête sans flonflons ses 25 ans, en plein désarroi apprenons-nous dans le journal Les Échos. À se demander, toutefois, si ce malaise n’est pas d’abord éprouvé par tous ceux qui pleurent ce qu’elle a été et n’est plus, incapables de percevoir qu’une autre globalisation est possible.

Continuer la lecture de La mondialisation n’a pas été ce que l’on en dit

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La conjoncture qui leur échappe des mains

Les alarmes ne cessent de retentir avertissant du ralentissement des échanges commerciaux résultant de la guerre commerciale menée par l’administration Trump. Plus profondément, elles sonnent la fin du processus de mondialisation

Continuer la lecture de La conjoncture qui leur échappe des mains

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trop facile de se faire du mal

Après avoir longtemps occupé le devant de la scène, la crise financière a fini par céder la place. Seuls les financiers et les sommités académiques spécialisés s’en préoccupent encore. L’une d’entre elles, Kenneth Rogoff, s’inquiète ainsi du déplacement du risque vers le système financier de l’ombre et le place dans le contexte d’un endettement mondial approchant les deux cent mille milliards de dollars.

Continuer la lecture de Trop facile de se faire du mal

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La guerre américano-chinoise traîne en longueur

Combien de temps la guerre commerciale américano-chinoise va-t-elle durer ? Un nouvel épisode de pourparlers est en cours, mais le jeu se joue à cartes masquées, rendant impossible l’évaluation d’éventuels progrès.

Continuer la lecture de La guerre américano-chinoise traîne en longueur

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

DAVOS, LÀ OÙ L’HISTOIRE NE S’ÉCRIT PAS, par François Leclerc

Billet invité.

Le fossé entre des constats de plus en plus pesants et l’absence de leur prise en compte ne cesse de s’approfondir. Et Davos ne va pas le démentir.

Continuer la lecture de DAVOS, LÀ OÙ L’HISTOIRE NE S’ÉCRIT PAS, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES BLOCAGES QUI SE CONFIRMENT, par François Leclerc

Billet invité.

Le sommet de la zone euro se réunira le 15 décembre prochain sans avoir pour une fois à dénouer une crise. Mais, en dépit de cette circonstance favorable, ses participants pourront-ils avancer plus loin que d’établir le calendrier de leurs discussions sur l’avenir de l’Union monétaire ?

Continuer la lecture de LES BLOCAGES QUI SE CONFIRMENT, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

VIVE L’OCDE, LA BANQUE MONDIALE ET LE FMI ! par François Leclerc

Billet invité.

Mais qu’est-ce qui finit par rendre lucides les grandes organisations internationales comme le FMI, la Banque Mondiale et l’OCDE, qui ne nous y ont pas habituées, engoncées dans leur phraséologie et leurs stéréotypes ?

Continuer la lecture de VIVE L’OCDE, LA BANQUE MONDIALE ET LE FMI ! par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

JUSQU’OÙ IRA TRUMP ? par François Leclerc

Billet invité.

Donald Trump va-t-il mettre de l’eau dans son vin au fur et à mesure qu’il va devoir passer à l’acte ? C’est avec cet espoir que ses faits et ses gestes sont suivis. Mais ceux qui l’espèrent vont-il pouvoir longtemps encore se faire cette illusion ?

Continuer la lecture de JUSQU’OÙ IRA TRUMP ? par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

GRANDE RECONFIGURATION DANS LE DÉSORDRE, par François Leclerc

Billet invité.

L’Allemagne est une des cibles favorites des sorties de Donald Trump et de l’entourage qu’il s’est donné. Certes, la mise en cause de ses énormes surplus commerciaux * n’est pas nouvelle, venant des États-Unis, des organisations multilatérales ou de la Commission européenne, mais elle a pris une toute autre dimension avec l’accusation de manipulation de l’euro formulée par Peter Navarro, le conseiller commercial du nouveau président. La sous-évaluation de la monnaie commune procurerait un avantage concurrentiel expliquant le volume des importations allemandes aux États-Unis, au détriment de l’industrie américaine et de l’emploi. Vrai ou faux ?

Continuer la lecture de GRANDE RECONFIGURATION DANS LE DÉSORDRE, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail