Les crises se multiplient, la crise se généralise

Elles ont en commun de placer les autorités devant leurs contradictions, de rester sans solution et pour finir de s’amonceler. Et il est loin le temps où le G20 prétendait collectivement prendre à bras le corps la situation, la recherche de solutions individuelles l’ayant depuis emporté, le gouvernement américain ayant décidé de faire cavalier seul.

Continuer la lecture de Les crises se multiplient, la crise se généralise

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L'actualité de demain : L'IMPOSSIBLE MESURE DU RISQUE, par François Leclerc

Billet invité.

Les banques de la zone euro auraient besoin de se recapitaliser à hauteur de 400 milliards d’euros, soit 4,25% du PIB de la zone, selon une étude de l’OCDE qui vient de paraître. Ce calcul repose sur l’application d’un ratio de fonds propres les rapportant au montant non pondéré des actifs. Il ressort dans de nombreux cas inférieur à 5%, y compris pour les banques allemandes et françaises qui ne sortent pas indemnes de l’exercice.

La présentation de l’étude ne manque pas d’intérêt : « La faible capitalisation des banques persiste dans nombre de pays de la zone euro malgré l’exigence communautaire qui a imposé à ces établissements d’atteindre en 2012 un ratio rapportant la composante dure des fonds propres de base (qui constituent qualitativement les meilleurs fonds propres) aux actifs pondérés des risques d’au moins 9 %, ce qui est supérieur aux exigences internationales actuelles. Pourquoi cette nouvelle norme n’a-t-elle pas suffi à restaurer la confiance ? En partie parce qu’elle repose sur une pondération des risques liés aux actifs qui sous-estime sans doute les risques, puisque les banques utilisent pour ce calcul leurs propres modèles de risque internes et qu’elles attribuent, par exemple, une pondération de risque nulle à la dette souveraine. »

Continuer la lecture de L'actualité de demain : L'IMPOSSIBLE MESURE DU RISQUE, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L'actualité de la crise : ON NE RÉVEILLE PAS UNE RÉGULATION FINANCIÈRE QUI DORT ! par François Leclerc

Billet invité

Bien sagement et surtout sans faire de vagues, la régulation financière poursuit son petit bonhomme de chemin. En Europe, on attend de connaître les propositions promises pour l’automne du groupe de travail présidé par Erkki Liikanen, le gouverneur de la Banque de Finlande, à propos de la séparation des activités des banques. Elles équivaudront à la réglementation Volcker aux États-Unis et à la réforme Vickers en Grande-Bretagne. Et, pour faire bref, la première a été muselée et la seconde reportée… L’affaire n’est donc pas bien engagée.

Continuer la lecture de L'actualité de la crise : ON NE RÉVEILLE PAS UNE RÉGULATION FINANCIÈRE QUI DORT ! par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail