Encore une théorie qui ne tient pas la route

Il n’en était pas moins attendu de lui ! Dans son rôle de gardien de la doctrine, Jens Weidmann a annoncé qu’il serait « très critique » si la BCE favorisait les titres verts dans sa politique d’achats obligataires. Ce serait selon lui pratiquer un mélange des genres entre ce qui relève de l’action gouvernementale et ce qui est du ressort des banques centrales. « De telles décisions ne devraient pas être prises par les banques centrales, car elles n’ont pas de légitimité démocratique », assène-t-il définitif. Pour la légitimité, on ne lui fait pas dire ! Dans la même logique, il ajoute qu’il « serait erroné d’utiliser la régulation bancaire afin de créer des incitations en matière de politique climatique ». Il en a pour tout le monde !

Continuer la lecture de Encore une théorie qui ne tient pas la route

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La cible d’inflation débat à côté de la plaque

Peut-on encore attendre des banques centrales depuis qu’elles ont épuisé leurs cartouches ? Qu’elles parviennent à continuer de stabiliser le système financier serait déjà bien beau ! Dans ces conditions, que va pouvoir donner le débat sur la stratégie de la BCE que Christine Lagarde a promis et qui a sans l’attendre commencé ?

Continuer la lecture de La cible d’inflation débat à côté de la plaque

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Cette petite cachotière de BCE

La relance des mesures d’achats obligataires de la BCE décidées sous la présidence Mario Draghi est entrée en application, et l’ampleur des acquisitions d’obligations d’entreprise a surpris les analystes financiers. La critique montante d’un plan qui serait superflu est prise à contrepied : tout se passe en effet comme si la BCE avait élargi ses objectifs sans le crier sur les toits, ne se contentant pas de soutenir les États les plus faibles de l’Union par ses achats de titres souverains et avait ajouté une nouvelle corde à son arc en œuvrant à la stabilisation du marché de la dette des entreprises.

Continuer la lecture de Cette petite cachotière de BCE

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un mandat de la BCE fait de sérieuses incertitudes

Ne se risquant pas à attendre des chefs d’État et de gouvernement de grandes décisions, et pas davantage d’une Commission qui connait à nouveau des ratés de mauvaise augure dès son démarrage, les commentateurs se tournent vers la BCE, là où des nouveautés pourraient intervenir.

Continuer la lecture de Un mandat de la BCE fait de sérieuses incertitudes

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Christine Lagarde au pied du mur

Lors de son audition devant le parlement européen, Christine Lagarde a exposé son intention d’entreprendre un examen de la stratégie de la BCE une fois pris ses rennes. Faisant valoir les enjeux que représentent les taux négatifs et le faible niveau de l’inflation. Mais jusqu’où un tel examen peut-il la mener ?

Continuer la lecture de Christine Lagarde au pied du mur

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Limites et héritage de Mario Draghi

Mario Draghi est sur le départ et il y a deux manières de le saluer. En l’encensant pour avoir sauvé l’Europe ou en recherchant ce qu’il laisse en plan, qui a été plus discrètement évoqué en premier lieu. Continuer la lecture de Limites et héritage de Mario Draghi

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Bienvenue à Christine Lagarde

Le procès de la politique d’achats obligataires de Mario Draghi se poursuit et s’intensifie dans le but manifeste de faire fléchir la nouvelle présidente de la BCE. Le PDG d’Allianz, le leader européen de l’assurance, a été entendu hier, c’est aujourd’hui au tour de Frédéric Oudéa, le PDG de la Société Générale, qui est intervenu au nom de la Fédération française des banques dont il vient de prendre la présidence.

Continuer la lecture de Bienvenue à Christine Lagarde

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une offensive allemande très défensive

Les autorités allemandes n’ont pas lésiné pour rappeler à l’ordre Mario Draghi et Christine Lagarde. La pilule des dernières mesures adoptées sous les auspices du premier a été dure à avaler et il ne faudrait pas que la seconde persévère dans la même voie comme cela se présente.

Continuer la lecture de Une offensive allemande très défensive

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le déni à son comble en Allemagne

Les grands instituts d’études du pays revoient à la baisse leurs prévisions de croissance et tablent désormais sur une croissance de 0,5% cette année et le ministre de l’Économie Peter Altmaier clame « nous n’avons actuellement pas de crise économique. Il n’y a pas de risque de crise économique. Je reste convaincu qu’un débat sur l’équilibre budgétaire n’est ni justifié ni opportun ». Signe qu’au contraire celui-ci est engagé. Les mêmes instituts y contribuent en suggérant de renoncer à l’équilibre budgétaire si le ralentissement s’accentuait.

Continuer la lecture de Le déni à son comble en Allemagne

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le capitalisme assisté (bis)

La Fed continue ses injections sur le marché des repos et l’on en vient à s’interroger si elles ne vont pas se pérenniser. Le comportement du marché monétaire est devenu déroutant à la suite d’une décennie d’expérimentations monétaires sans précédents qui ont distordu le système financier, et la Fed n’a pas d’autres ressources que d’improviser devant ce qui reste inexpliqué. Ne trouvant au mieux pour le faire qu’un cocktail de facteurs qualifiés de « techniques » additionnés d’un zeste d’actualité moyen-orientale.

Continuer la lecture de Le capitalisme assisté (bis)

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail