Il n’y en a pas un pour racheter l’autre

Depuis que le Mare Jonio battant pavillon italien a été placé sous séquestre dans le port de Lampedusa, plus un seul navire affrété par une ONG n’est en mesure de porter secours aux réfugiés en Méditerranée.

Continuer la lecture de Il n’y en a pas un pour racheter l’autre

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Quand le fond est atteint

Il restait un seul navire humanitaire opérant le sauvetage en mer des réfugiés en danger, c’est fini ! Le Mare Jonio a été saisi par un navire de la Guardia di Finanza italienne au large de Lampedusa, où il s’était réfugié en raison du très mauvais temps, bloqué en mer faute de pouvoir accoster dans un port italien.

Continuer la lecture de Quand le fond est atteint

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail