Soins intensifs d’un tout autre genre dont on n’est pas sorti

 

La masse des actifs financiers et des liquidités est telle que le système peut s’accommoder de taux négatifs persistants, cette incongruité pour ceux qui font de l’argent avec l’argent, car ils y trouvent leur compte par ailleurs. Sur le marché obligataire, la peine sera cependant compensée par la hausse de la valeur des titres si les taux continuent de baisser, mais s’ils remontent les pertes seront alors au rendez-vous.

Continuer la lecture de Soins intensifs d’un tout autre genre dont on n’est pas sorti

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Manger son chapeau, c’est indigeste

L’économie italienne est à l’arrêt, qui dit mieux ? Certains s’aventurent encore à prédire le retour du « business as usual ». Le conformisme mène à tout à condition d’en sortir ! Le monde était incertain et les lendemains ne chantaient plus, mais on en est même plus là, car le pire se concrétise. Et les édiles en viennent à des expédients qu’ils n’avaient jamais imaginé entériner.

Continuer la lecture de Manger son chapeau, c’est indigeste

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

À force de crier au loup, il finit par surgir

Pour la finance, n’est-ce qu’un mauvais moment à passer ? La fuite vers le refuge du marché obligataire pour se protéger de l’orage s’accompagne de l’espoir qu’il finira bien par s’arrêter. Mais quand et à quel prix ? Les spéculations fleurissent sur la date du pic de la pandémie, notamment en Chine d’où elle est partie, avec la conviction qu’un calendrier identique prévaudra par la suite dans les autres pays touchés. Afin de combattre l’angoisse, il y a toujours comme issue de rationaliser abusivement, faute de données établies.

Continuer la lecture de À force de crier au loup, il finit par surgir

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Cela ne prend pas une bonne tournure du tout

Peut-on encore douter de la grande fragilité du système financier ? Un vent de panique, l’expression n’est pas trop forte, a recommencé à souffler ce lundi matin et la dégringolade boursière vire au krach en Europe, faisant suite à la chute intervenue sur les places asiatiques. Dans l’affolement, les capitaux refluent massivement vers le marché obligataire, faisant encore baisser les taux. Celui des titres américains à 10 ans est passé la nuit dernière sous les 0,5 %.

Continuer la lecture de Cela ne prend pas une bonne tournure du tout

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La Fed bonne à tout faire

On n’en a pas fini, avec le marché des repos. La Fed de New York, plus spécialement chargée de la surveillance et du bon fonctionnement des marchés financiers, est aux premières loges et tente de détecter ce qui s’y passe d’incongru.

Continuer la lecture de La Fed bonne à tout faire

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Elles font des bulles mais encore

On ne compte plus les effets des flots de liquidité gratuites ou à très bas prix qui inondent le système financier. Et ce n’est pas fini, la Fed et la BCE s’apprêtant à baisser à nouveau leur taux.

Continuer la lecture de Elles font des bulles mais encore

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La Fed pourrait se doter de nouveaux instruments monétaires

Les banques centrales n’ont pas l’intention de se laisser prendre par surprise et réfléchissent à la suite de leurs opérations. La Fed, qui est moins opaque que la BCE, pourrait adopter une politique de taux plus sophistiquée est-il envisagé en son sein.

Continuer la lecture de La Fed pourrait se doter de nouveaux instruments monétaires

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pour aller à l’essentiel

Le marché obligataire serait-il devenu déraisonnable ? Les faits sont là : le stock de titres souverains assortis de taux négatifs a atteint 9.300 milliards de dollars et va très vite atteindre 10.000 milliards de dollars. Ce monde financier est atteint de démesure dans sa folie.

Continuer la lecture de Pour aller à l’essentiel

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’impossible statu quo

Les banques centrales offrent un curieux spectacle ces temps-ci, ne parvenant pas à enclencher la marche arrière pour revenir progressivement sur leurs mesures « accommodantes » exceptionnelles. Ni leurs taux directeurs proches de zéro, ni la taille démesurée de leurs bilans ne sont redevenus « normaux », c’est à dire comme avant. Et le flou le plus total règne pour la suite.

Continuer la lecture de L’impossible statu quo

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une Europe pas vraiment folichonne

Après avoir contre toute attente manifesté sa bonne volonté en trouvant un terrain d’entente budgétaire avec la Commission, le gouvernement italien en a-t-il fini pour cette année des turbulences externes ? À l’occasion de l’examen du budget 2020, un prochain rendez-vous est déjà fixé à l’automne prochain, mais en attendant à quoi doit-il s’attendre ?

Continuer la lecture de Une Europe pas vraiment folichonne

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail