Les mauvaises résolutions de l’année à venir

Au sein d’une crise devenue globale, tout à la fois financière, sociale et politique, les risques et les incertitudes ont pris une dimension accrue. Cela donne le sentiment que le monde tourne à vide, les autorités politiques dépassées quand elles ne se réfugient pas dans leurs certitudes bornées ou dans le déni, ce qui revient au même.

Continuer la lecture de Les mauvaises résolutions de l’année à venir

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L'actualité de la crise : NOUS N'EN AVONS PAS FINI, par François Leclerc

Billet invité.

On ne lit jamais assez les études de l’Institute of International Finance (IIF), toujours cité dans la presse en précisant qu’il s’agit du lobby des mégabanques, basé à Washington. Au moins, ces gens savent ce dont ils parlent, même s’ils ne le disent pas toujours publiquement, et nous savons alors de quel point de vue.

Dans le vaste monde sinistré du crédit hypothécaire, un secteur particulier est réservé à l’immobilier commercial, celui qui finance les galeries commerciales et les immeubles de bureaux. Dans le Financial Times, Gillian Tett apporte un nouvel éclairage à son propos, en s’appuyant notamment sur des données de l’IFF.

Ce secteur avait déjà soulevé de fortes inquiétudes, puis celles-ci avaient disparu des colonnes de la presse économique et financière. Pour rejaillir il y a peu. Selon les estimations de l’IFF, la valeur des prêts hypothécaires commerciaux en situation de défaut est en effet passée de mars 2008 à mars 2010 de 25 milliards à 375 milliards de dollars, toutes banques confondues.

Continuer la lecture de L'actualité de la crise : NOUS N'EN AVONS PAS FINI, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail