Ils ont arrêté le progrès

Les épargnants français « fuient vers la sécurité », lit-on dans la presse qui suggère une sainte frousse. Les chiffres sont là, d’après Les Échos : l’épargne dite sécurisée a atteint 3.300 milliards d’euros, et son montant progresse très rapidement, de 530 milliards d’euros en quatre ans.

Continuer la lecture de Ils ont arrêté le progrès

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Encore une petite cachotterie financière qui nous coûte cher

Il faut faire quelque chose pour les banques et les compagnies d’assurance qui, nous explique-t-on, souffrent de la baisse des taux et de la diminution de leur marge. C’est chose faite, avec comme conséquence qu’il ne fait pas bon être un petit épargnant. Augmenter son petit capital n’est plus envisageable si l’on n’a pas les moyens de jouer au loto de la finance et de risquer son épargne. Éviter son érosion par l’inflation devient même un souvenir.

Continuer la lecture de Encore une petite cachotterie financière qui nous coûte cher

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Quand on s’endette, c’est pour la vie

Que faire de ses petites économies par les temps qui courent ? L’assurance-vie ne paie plus et le taux du livret A de la caisse d’Épargne pourrait encore baisser pour devenir inférieur à une inflation pourtant faible. Pour ceux qui ont ce problème de riche – relativement – la réponse a été trouvée dans la pierre. Non, pas les pierres précieuses mais l’immobilier ! Mais l’épargne n’y suffisant pas, et de loin, lourdement s’endetter est la seule solution, le piège est refermé.

Continuer la lecture de Quand on s’endette, c’est pour la vie

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les assurances face à « l’aversion au risque »

Comme l’annonce le quotidien financier Les Échos titrant sur « un branle-bas de combat » dans l’assurance-vie, les taux obligataires « bousculent les certitudes de l’épargne à la française ». On admirera au passage « les certitudes » dont se démarque un journal qui n’en manque pas, apologue avéré des recettes du libéralisme. Continuer la lecture de Les assurances face à « l’aversion au risque »

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés

Dans la banque et l’assurance européennes, l’heure est au changement de modèle. Les banques répercutent dans de premiers pays la taxation de leurs dépôts à la BCE, tandis que les compagnies d’assurance cherchent à en finir avec la garantie du capital de leurs contrats d’assurance-vie. Mais les réactions des déposants et des souscripteurs sont dans les deux cas une grande inconnue et imposent la circonspection.

Continuer la lecture de Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Triste sort pour les petits épargnants

Les inégalités vont se nicher jusque dans la finance ! Les petits épargnants sont bien placés pour savoir que les gros rendements ne sont pas pour eux et qu’ils ne peuvent espérer au mieux que des miettes. Ils n’ont pas accès au casino, où il faut miser beaucoup d’argent pour en gagner toujours plus. Mais à ce prix-là, on n’est pas laissé seul face son destin.

Continuer la lecture de Triste sort pour les petits épargnants

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail