Détresse des réfugiés retenus de force à Lesbos

Cela fait quatre jours que la quasi-totalité des 12.700 réfugiés de tous âges du camp surpeuplé de Moria dorment à la dur, avec pour toute promesse qu’un nouveau camp de tentes sera fin prêt dans cinq jours. Pas question de les rapatrier sur le continent, comme ils le réclament ainsi que les habitants de Lesbos.

Continuer la lecture de Détresse des réfugiés retenus de force à Lesbos

Les marchés se révoltent, du jamais vu

Les places européennes et Wall Street ont connu hier leur pire journée. Les investisseurs ont manifesté sans fard leur profond désarroi, comme s’ils attendaient un miracle qui ne vient pas. Connaissant bien leur monde, ils savent que les banques centrales peuvent tenir le système financier hors de l’eau mais pas soutenir l’économie qu’ils ressentent être en péril. Le déclencheur du rebondissement de la crise de 2007 que l’on cherchait dans les profondeurs du système financier est désormais connu et, oh surprise ! il est exogène.

Continuer la lecture de Les marchés se révoltent, du jamais vu

RÉFUGIES : TOUT RESTE A FAIRE ! par François Leclerc

Billet invité.

De premières offres gouvernementales d’accueil de réfugiés succèdent au long silence qu’Angela Merkel avait rompu de sa seule autorité en dérogeant aux accords de Schengen pour les accueillir. Les dirigeants européens les calquent sur la proposition de la Commission qui sera officialisée mercredi, mais qui devra être ensuite formellement adoptée. L’asile devrait être accordé à 160.000 d’entre eux au total, à condition que la répartition proposée soit entérinée, ainsi qu’une clause financière dérogatoire destinée aux récalcitrants qui semble être toujours d’actualité. Si plus se présentent dans le cours de deux années qu’elle entend couvrir, comme très vraisemblable, il faudra revoir la copie. Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) fournit en effet un décompte très précis de 366.402 personnes déjà arrivées par la Méditerranée depuis le début de l’année, 2.800 autres étant mortes ou portées disparues.

Continuer la lecture de RÉFUGIES : TOUT RESTE A FAIRE ! par François Leclerc