L'actualité de la crise : LE TEMPS… DU JUGEMENT, par François Leclerc

Billet invité

En réponse à une lectrice s’intéressant à l’actualité Islandaise.

L’écroulement en 2008 de Kaupthing Bank ne reste pas sans suites judiciaires. Au terme d’une enquête de trois ans portant sur une « suspicion de conduite criminelle durant et à la suite des évènements qui conduisirent à l’effondrement de l’Islande », le procureur spécial chargé du dossier a inculpé de fraude et de manipulation de marché ses deux principaux dirigeants, Hreiðar Már Sigurðsson et Sigurður Einarsson, qui seront présentés à la cour le 7 mars prochain.

Cela n’aura pas été sans mal car il aura fallu pour y parvenir que le Serious Fraud Office (SFO) britannique soit obligé de reconnaitre avoir commis « de regrettables erreurs » dans le cadre de l’enquête qu’il menait conjointement avec le procureur spécial islandais. ERRATA : le SFO a fait référence à une enquête parallèle.

Les deux prévenus devraient plaider non coupable et les débats se poursuivre pendant des mois. D’autres inculpations envers des actionnaires de la banque pourraient intervenir.

Kaupthing Bank était l’une des trois banques islandaises qui se sont révélées être endettées à hauteur de plus de dix fois le PIB islandais.

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail