Les américains tanguent

Donald Trump relance une guerre commerciale qui ressemble à s’y méprendre à une guerre des monnaies qui ne dit pas son nom. N’ayant obtenu de la Fed qu’une baisse a minima de son taux – la première en dix ans – il cherche à la forcer à ne pas s’en tenir là. Avec comme objectif la baisse du dollar sur le marché des changes afin de favoriser les exportations américaines, et partant une croissance qui faiblit et qu’il doit soutenir.

Continuer la lecture de Les américains tanguent

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’avenir préoccupant des banques centrales

Les grandes banques centrales ne marchent pas du même pas, ce n’est pas nouveau mais est-ce tenable ? La Fed et la BCE ont entamé un resserrement monétaire, chacune à leur manière. Et pour la Banque du Japon (BoJ), c’est une toute autre histoire.

Continuer la lecture de L’avenir préoccupant des banques centrales

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le matamore met un peu d’eau dans son vin

Était-ce trop loin pousser le bouchon que de se mettre à la fois à dos les milieux d’affaires et les militaires ? Coup sur coup, Donald Trump a fait campagne contre Jerome Powell et sa décision de monter le taux de la Fed et a décidé de rapatrier les troupes américaines de Syrie.

Continuer la lecture de Le matamore met un peu d’eau dans son vin

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’avertissement donné à Trump

Considéré comme technique et fragile, le rebond enregistré hier à Wall Street, suivi d’une nouvelle rechute aujourd’hui, doit-il faire revenir sur le diagnostic que la chute du début de semaine n’était pas une banale correction ? Alors que c’est un sérieux avertissement.

Continuer la lecture de L’avertissement donné à Trump

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Autopsie de Wall Street

La chute que connaît Wall Street n’est pas une simple correction. L’année boursière s’annonçait miraculeuse, mais elle va se terminer sur une baisse calamiteuse des grands indices. Avant de fermer pour cause de fête, le Dow Jones avait lundi en l’espace d’une matinée perdu 2,9% et le Nasdaq 5%. Et, pour prendre d’avantage de recul sur l’année entière, le S & P 500 qui avait démarré celle-ci avec un ratio de capitalisation des bénéfices (le PER) de 21,4 fois en était descendu le 21 décembre à 15,5 fois. Qui doit-on incriminer ?

Continuer la lecture de Autopsie de Wall Street

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La roue tourne mais elle grince

Pour les financiers, l’avenir s’annonce sombre sans savoir trop pourquoi. Les raisons sont loin de manquer et c’est précisément là le problème. Alors allez savoir, dans de telles conditions, lesquelles surviendront ! On cherche un dysfonctionnement façon subprime dans les arcanes ténébreuses d’un système financier qui s’est encore complexifié, et dont l’équilibre précaire peut être vite menacé, mais la répétition d’un schéma à l’identique est-elle la plus probable ?

Continuer la lecture de La roue tourne mais elle grince

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La Fed sous le poids des marchés

Rien ne va plus ! La hiérarchie militaire américaine n’est pas d’accord avec le retrait des troupes de Syrie annoncé par Donald Trump, et Jerome Powell, le président de la Fed, a fait adopter à l’unanimité des membres du Comité de politique monétaire, drapés dans leur indépendance, une nouvelle augmentation du taux de la banque centrale, en dépit de l’injonction du président américain de ne pas commettre « une nouvelle erreur ». Ce n’est pas seulement à la Maison Blanche mais dans toute la haute administration que règne un grand malaise.

Continuer la lecture de La Fed sous le poids des marchés

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’économie américaine point d’interrogation

En ralentissant le rythme de la hausse de son principal taux directeur, Jerome Powell, le président de la Fed, cède-t-il aux injonctions de Donald Trump, en y mettant les formes ?

Continuer la lecture de L’économie américaine point d’interrogation

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

TRUMP COMIQUE TROUPIER

« Mon instinct m’en dit plus parfois que ce que le cerveau de quiconque pourrait me dire » vient en toute modestie de tweeter Donald Trump. À qui faisait-il référence en arguant de son écrasante supériorité ? À Jerome Powell, le président de la Fed qu’il a lui-même nommé, précisant que « jusque-là, je ne suis pas, ne serait-ce même qu’un peu, satisfait de ma nomination… »

Donnant le sentiment de confondre ses responsabilités de président et de business man, Donald Trump assène « je fais des affaires, et je ne vais pas être incommodé par la Fed » À moins qu’il ne continue sa campagne contre le resserrement de la politique monétaire de la Fed, qui ne facilite pas sa relance de l’économie américaine, par ailleurs comparée à un feu de paille par de nombreux commentateurs américains.

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le capitalisme condamné à vivre d’expédients

Le livre des recettes macro-économiques disponibles est bien mince. On en revient toujours au même sempiternel remède de la croissance salvatrice, et la réunion annuelle du FMI à Bali n’y a pas dérogé.

Continuer la lecture de Le capitalisme condamné à vivre d’expédients

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail