La fuite en avant de l’injection des liquidités

Les commentateurs financiers sont friands de métaphores en tout genre et l’accès de fièvre intervenu sur le marché des repos donne l’occasion d’en rajouter une nouvelle à une liste déjà très fournie : les signes annonciateurs d’une éruption volcanique prochaine se succèdent, avec en commun d’être rebelles à la compréhension.

Continuer la lecture de La fuite en avant de l’injection des liquidités

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Plus le temps passe, moins ils se donnent raison

Les timides velléités d’évolution de la politique européenne se heurtent à l’intransigeance des partisans de son maintien, voire de son renforcement. On ne voit pas comment les divergences pourraient être résorbées, les riches, c’est bien connu, ne partagent pas.

Continuer la lecture de Plus le temps passe, moins ils se donnent raison

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Conseils d’amis à Christine

Que va donc pouvoir faire Christine Lagarde à la tête de la BCE ? Il faut s’attendre à ce que les conseils ne manquent pas, et cela avait déjà commencé alors même qu’elle n’était pas encore nommée.

Continuer la lecture de Conseils d’amis à Christine

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’ère des petits accommodements

Les dirigeants européens vont-ils être à la hauteur de l’enjeu représenté par la nomination aux « top jobs », comme on les appelle à Bruxelles ? Le Conseil européen est notamment en charge des successions aux présidences de la Commission et de la BCE, mais peut-on n’y voir, pour comprendre la bataille à leur sujet qui a commencé, que l’expression d’un simple jeu d’influence destiné à avoir demain l’oreille des vainqueurs ?

Continuer la lecture de L’ère des petits accommodements

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Au billard, ils sont les meilleurs

Enfin ! les dirigeants européens vont pouvoir exceller avec la nomination par consensus des prochains présidents de la Commission et de la BCE, le mandat des actuels arrivant à leur terme. La procédure est révélatrice de leurs talents au billard, la partie pouvant s’éterniser avant qu’un compromis final puisse être entériné.

Continuer la lecture de Au billard, ils sont les meilleurs

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La BCE du haut de son piédestal

De toutes les successions qui s’annoncent, celle de Mario Draghi à la présidence de la BCE, dans un an encore, est celle dont il est attendu la plus grande portée. Montée sur un piédestal, il est espéré qu’elle n’en descendra pas.

Continuer la lecture de La BCE du haut de son piédestal

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une prospective macro-économique dérangeante

Dans un monde qui ne brille pas par sa clarté et sa transparence, comment se préparer à ce qui nous attend ? Et d’ailleurs, qu’est ce qui nous attend ?

Continuer la lecture de Une prospective macro-économique dérangeante

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ce n’est que partie remise

Que faut-il retenir, pour juger de l’évolution de la politique européenne allemande, des déclarations d’Angela Merkel à propos de la politique française, ou de celles de Jens Weidmann, le président de la Bundesbank ? Continuer la lecture de Ce n’est que partie remise

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Europe collée à sa crise

La croissance se fait sérieusement désirer en Europe, à en croire les prévisions automnales de la Commission. Et elle est promise à se ralentir de -0,2% tous les ans. Le recul au troisième trimestre du PIB allemand, après seize trimestres consécutifs de croissance, en est le meilleur symbole.

Continuer la lecture de L’Europe collée à sa crise

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les temps difficiles à venir

L’optimisme n’est pas franchement au rendez-vous lorsqu’on s’informe des dernières prévisions économiques en zone euro. Dans son rapport annuel, le FMI estime que la croissance « bien que toujours vigoureuse », devrait ralentir à un rythme plus modéré ». Elle devrait atteindre 2,2% en 2018 et ralentir à 1,9% l’année suivante. Tandis que l’inflation ne peut espérer atteindre l’objectif de 2% que « dans quelques années », l’inflation sous-jacente (hors énergie et produits alimentaires) restant faible.

Continuer la lecture de Les temps difficiles à venir

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail