Les banquiers centraux sont des magiciens

Un spectre hante les banquiers centraux qui n’en parlent jamais, celui de la « japonisation » qui pourrait les atteindre ; le risque de tomber à leur tour dans le « piège à liquidité », prédit par Keynes, d’où la Banque du Japon ne parvient toujours pas à sortir en dépit de ses tentatives sans fin et sans résultat de relance de l’inflation.

Continuer la lecture de Les banquiers centraux sont des magiciens

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une prospective macro-économique dérangeante

Dans un monde qui ne brille pas par sa clarté et sa transparence, comment se préparer à ce qui nous attend ? Et d’ailleurs, qu’est ce qui nous attend ?

Continuer la lecture de Une prospective macro-économique dérangeante

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

8.400 milliards de dollars de titres de la dette publique à 0%

Les investisseurs ne sont pas trop rassurés à l’entrée dans cette nouvelle année. Selon un usage bien établi, ils le manifestent en optant pour des valeurs refuges. Et, tout bien pesé, la dette publique est le meilleur qu’ils peuvent espérer trouver. Un paradoxe alors qu’elle est décrétée en Europe l’ennemi numéro 1 et que les interrogations grandissent à son sujet aux États-Unis et en Chine. Dans ces deux pays, va-t-elle être à force longtemps extensible ?

Continuer la lecture de 8.400 milliards de dollars de titres de la dette publique à 0%

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’avenir préoccupant des banques centrales

Les grandes banques centrales ne marchent pas du même pas, ce n’est pas nouveau mais est-ce tenable ? La Fed et la BCE ont entamé un resserrement monétaire, chacune à leur manière. Et pour la Banque du Japon (BoJ), c’est une toute autre histoire.

Continuer la lecture de L’avenir préoccupant des banques centrales

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Que faire du stock de la dette publique mondiale

Dans son dernier communiqué, la Fed vient d’abandonner l’expression « mesures accommodantes » pour confirmer la poursuite du début de son désengagement, devançant la BCE dont le rythme est nettement moins soutenu. À l’opposé, la Banque du Japon poursuit sans donner signes de faiblesse ses achats massifs de la dette publique financés par une création monétaire soutenue, sans que cela suscite une particulière émotion. Cela peut-il s’expliquer par des situations nationales ou régionales différentes ?

Continuer la lecture de Que faire du stock de la dette publique mondiale

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La relance, cette grande absente

Selon Eurostat et la BCE, les prévisions de croissance se réduisent en Europe, et c’est particulièrement valable pour l’Italie, l’Espagne et la France. La Commission prévoit une hausse du PIB de 1,8% pour la zone euro, qu’elle avait initialement fixé à 2,3%. Circonstance aggravante, la montée de l’inflation – qui doit beaucoup à celle du pétrole – va davantage rogner le pouvoir d’achat. Un plan de relance serait nécessaire, mais il brille par son absence faute de financement disponible. À l’optimisme un peu forcé qui prévalait a succédé une discrète inquiétude, comme si l’effet du rattrapage enregistré s’épuisait et qu’il n’y avait pas de relais.

Continuer la lecture de La relance, cette grande absente

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La banque du Japon, en toute hétérodoxie

Les faits et gestes de la Fed et de la BCE sont en permanence scrutés, analysés et commentés, toutes deux engagées dans un processus progressif et précautionneux de réduction de leurs programmes d’assouplissement monétaire. Les investisseurs avaient pris leurs petites habitudes qu’il va falloir abandonner et l’important est que cela se fasse sans heurts. Faute de pouvoir s’appuyer sur une quelconque expérience, les deux banques centrales y vont à tâtons, conscientes de la fragilité du système financier dont les réactions en chaîne – systémiques – sont imprévisibles.

Continuer la lecture de La banque du Japon, en toute hétérodoxie

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Gros et petits tracas d’une inflation insaisissable

Haruhiko Kuroda, le gouverneur de la Banque du Japon, n’a pas cessé ces cinq dernières années de repousser l’assouplissement de sa politique monétaire, qui n’intervient toujours pas. L’inflation ne décolle pas du taux de 1%, conduisant ici ou là à l’émergence de pensées sacrilèges comme l’abandon de la cible de 2% pour valeur inférieure.

Continuer la lecture de Gros et petits tracas d’une inflation insaisissable

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LA BCE, SUR LA POINTE DES PIEDS… par François Leclerc

Billet invité.

Enfin, la BCE va jeudi prochain clairement annoncer ses intentions ! Avec un grand luxe de précautions et après avoir longtemps hésité, elle va engager la marche arrière et réduire ses mesures non conventionnelles. Plus précisément le volume de ses achats de dette, laissant intouchés ses taux directeurs proches de zéro.

Continuer la lecture de LA BCE, SUR LA POINTE DES PIEDS… par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LA CLAIRVOYANCE N'EST PAS UNE VERTU PARTAGÉE, par François Leclerc

Billet invité.

Après la BCE qui s’intéresse à la qualité de l’emploi, c’est au tour de l’OCDE de constater, allant plus loin, que « l’inégalité des revenus est inédite en ce moment et met en danger la cohésion sociale ». L’organisation déplore « l’incapacité des politiques publiques existantes à promouvoir une croissance inclusive » (qui bénéficie à tous), car une politique de l’emploi ne doit pas se focaliser uniquement sur les taux de chômage et d’emploi, mais aussi sur la qualité de ces emplois.

Continuer la lecture de LA CLAIRVOYANCE N'EST PAS UNE VERTU PARTAGÉE, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail