Aux grands mots les mauvais remèdes

Cramponnés à des certitudes sans fondement, ils sont indécrottables ! La lecture dans la presse destinée au monde des affaires des analyses et des points de vue l’illustre jour après jour. Les modèles de prévision s’effondrent et il n’en est pas tenu compte alors qu’ils requièrent désormais une approche pluridisciplinaire et non plus réservée au pré carré des économistes. 

Continuer la lecture de Aux grands mots les mauvais remèdes

Ne pas s’enfermer dans des dilemmes restrictifs

Il n’est question sous un angle restrictif que de l’arbitrage entre les mesures adoptées pour protéger de la pandémie et celles destinées à préserver l’activité économique. Mais l’économie est prise dans le sens restreint qui prévaut de nos jours alors qu’à son origine elle signifiait l’administration de la maison au sens large.

Continuer la lecture de Ne pas s’enfermer dans des dilemmes restrictifs

Avec retard, la main hésitante et accentuant la confusion

C’est ainsi qu’est perçue en France la riposte gouvernementale à l’envolée de la pandémie, qualifiée de “brutale” par le Conseil scientifique, et c’est l’effet qu’elle engendre à défaut d’être efficace, ce que les jours à venir confirmeront selon de fortes probabilités. Même avec la méthode Coué, il n’est plus possible de croire que la pandémie est sous contrôle.

Continuer la lecture de Avec retard, la main hésitante et accentuant la confusion

L’aube d’un nouveau monde fait de disruptions se lève

 

À tort, il est attribué à la pandémie la profonde crise que traversent l’industrie aéronautique et celle de l’automobile. Certes, ses effets sont incontestables, mais il faut chercher ailleurs pour comprendre toute sa profondeur. Ces secteurs étaient déjà condamnés à évoluer en raison de leurs contributions aux émissions de gaz à effet de serre, mais l’inertie retardait les changements qui sont à l’ordre du jour. La pandémie a bon dos.

Continuer la lecture de L’aube d’un nouveau monde fait de disruptions se lève

« Il est souvent trop tôt pour voir s’il est trop tard » (Pierre Dac)

La chronique de la surveillance électronique trouve chaque jour sa pitance. De nouveaux dispositifs sont découverts et suscitent des réactions car la sensibilité au sujet a progressé. Mais les encadrements réglementaires et juridiques ne sont que de fragiles et tardives barrières.

Continuer la lecture de « Il est souvent trop tôt pour voir s’il est trop tard » (Pierre Dac)

Pas de danse au bal des hypocrites

Le progrès n’est plus de saison, place à l’innovation ! L’idée même se marie mal chez les défenseurs bornés du patrimoine, cette valeur sûre. Le progrès est désormais suspect, après avoir connu quelques déconvenues, l’avenir désormais associé à une menace dont il faut se prémunir en se contentant de réaménager le présent. Les petits pas ne sont pas une solution.

Continuer la lecture de Pas de danse au bal des hypocrites

La peur, quand elle nous tient dans ses bras

Déjà bien ancrée, la peur ambiante a trouvé avec la pandémie un aliment de choix. Ses risques sont immédiats, ni fantasmés ni suscités, lui permettant de prendre toute sa mesure.

Continuer la lecture de La peur, quand elle nous tient dans ses bras

Une mutation encore en pointillés

Une notion a la vie dure, celle du simple trou d’air que connaitrait l’activité économique. Pourtant, le sort qu’a connu le transport aérien a de quoi faire réfléchir, pour s’en tenir à son cas spectaculaire. Une mutation du capitalisme est en cours, mais les gardiens du temple ne s’affranchissent pas tous des dogmes qui les habitent.

Continuer la lecture de Une mutation encore en pointillés

De l’air, de l’air

Un incontestable malaise s’épaissit, fait d’inquiétudes et se traduisant par la défiance. Il s’alimente désormais à plusieurs sources qui se conjuguent et le renforce.

Continuer la lecture de De l’air, de l’air

Pas prêts à passer la main, les héros sont fatigués

La finance est une machine infernale, ce n’est pas vraiment une découverte ! Est-il alors justifié de continuer à le documenter au fil d’une actualité financière en retrait ? Sa crise proprement dite étant contenue par les banques centrales, celles qui affectent l’économie et la société sont placées devant de sombres perspectives !

Continuer la lecture de Pas prêts à passer la main, les héros sont fatigués