Le gros morceau chinois

Le tour que prend l’offensive commerciale de Donald Trump a tout du chat qui joue avec les souris, sans qu’elles connaissent le sort qu’il va leur réserver à la fin. Côté Européens, une grande prudence est de mise tant que le fantasque et imprévisible Donald Trump ne se sera pas lui-même exprimé. Pour faire beau, ils réclament sans oser l’espérer une exemption permanente. Côté Chinois, la résistance se prépare aux mesures dont seules les têtes de chapitre ont été annoncées par le président américain. De premières représailles ont été identifiées, la partie est engagée.

Continuer la lecture de Le gros morceau chinois

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Aujourd’hui, c’est au tour de la Chine

Bruno Le Maire et Angela Merkel affichent chacun de leur côté la fermeté, mais c’est pour mieux négocier. Le ministre français l’a souligné en refusant que l’exemption aux taxes américaines qu’il demande soit soumise à conditions, sans préciser lesquelles, car là est l’essentiel.

Continuer la lecture de Aujourd’hui, c’est au tour de la Chine

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

C’est le modèle de résolution de la crise de la zone euro qui est en cause

Les autorités européennes qui se réunissent jeudi soir, à la veille de la mise en place des taxations américaines, sont-elles prêtes à aller à la bataille ? En ont-elles les moyens ? N’ont-elles pas déjà choisi de lever le pied et de limiter les dégâts ?

Continuer la lecture de C’est le modèle de résolution de la crise de la zone euro qui est en cause

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le G20-finances : jeux de mots, jeux de vilains

Le G20-finances en cours est une exemplaire démonstration par l’absurde. L’unanimité s’y imposant, faute de déclencher on ne sait quoi de pire, les plus hautes autorités mondiales s’emploient depuis quelques jours à ciseler des périphrases pour ne pas utiliser les mots qui blessent. Seul Donald Trump s’est octroyé ce droit, mais il les réserve à sa consommation intérieure, c’est à dire à son électorat.

Continuer la lecture de Le G20-finances : jeux de mots, jeux de vilains

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Au G20-finances de Buenos Aires, la fin de la mondialisation heureuse

Qu’il est loin le temps du G20 qui se réunissait à un rythme rapproché, et dont il était attendu qu’il remédie à la crise financière ! À l’époque, Jacques Attali n’avait pas résisté à un trait d’esprit, le qualifiant de G-vain. Rétrospectivement, observons que cette instance de dernier recours n’a pas rempli ses promesses.

Continuer la lecture de Au G20-finances de Buenos Aires, la fin de la mondialisation heureuse

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La désunion européenne

Un accord franco-allemand devait être présenté au sommet européen du 22 mars prochain, mais il n’en est plus question. C’est pour l’instant reporté à la fin juin, à condition d’y parvenir d’ici là.

Continuer la lecture de La désunion européenne

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail