L'actualité de demain : LA RANÇON DE LA GLOBALISATION , par François Leclerc

Billet invité

Accaparés par nos affaires européennes, en viendrions-nous à oublier celles du monde, en l’occurrence du Japon qui y fait écho ? La décision de la Banque du Japon (BoJ) d’acheter – pour commencer – mille milliards de dollars de titres de la dette japonaise illustre à la fois une situation économique globale marquée par la récession et à la déflation derrière – et dans le cas japonais par l’impossibilité d’en sortir – ainsi que par l’implication grandissante des banques centrales dans le fonctionnement du système financier, les conduisant à jouer un rôle fonctionnel pivot sans savoir quand et comment elles pourront le quitter.

Il a été fait mine de s’offusquer d’une décision ayant tout de la dévaluation compétitive, en réponse à celle du dollar, mais les ministres des finances du G20 ont finalement préféré éviter ce terrain délicat et s’en tenir à la version du gouvernement japonais, selon laquelle l’objet de la création monétaire entreprise à son instigation était de lutter contre la déflation (en réalité, les deux objectifs sont poursuivis).

Continuer la lecture de L'actualité de demain : LA RANÇON DE LA GLOBALISATION , par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail