Le jour de demain en pointillés

« Nous sommes entrés dans les territoires inconnus » était devenu une expression familière aux financiers, la nouveauté est que nous y avons également pénétré. Nous ne sommes pas en guerre, réfutant cette rhétorique martiale outrageusement employée, mais nous subissons un bouleversement de notre vie sociale comme si c’était le cas.

Continuer la lecture de Le jour de demain en pointillés

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’AMBIVALENCE DES TRANSITIONS, par François Leclerc

Billet invité.

Le double choc du Brexit et de la victoire de Donald Trump n’a pas fini de produire ses effets. Après avoir pris naissance en Europe, la crise politique a désormais atteint sa dimension mondiale, suscitant la tardive prise de conscience du danger que représente la montée des inégalités chez les « perdants de la mondialisation ».

Continuer la lecture de L’AMBIVALENCE DES TRANSITIONS, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L'actualité de demain : LA RÉVÉLATION DE NOUVELLES ASPIRATIONS, par François Leclerc

Billet invité.

Ce n’est aujourd’hui qu’une petite musique mais elle est insistante : ici, des livres sont échangés, ou des vélos et des ordinateurs récupérés et retapés, là des jouets et vêtements pour enfants sont remis à neuf; des boutiques de produits de « seconde main » s’ouvrent et des circuits courts de produits alimentaires se développent, le covoiturage progresse lentement, tandis que la colocation s’impose.

Une économie naissante de la débrouille et du partage est en train de se développer, à la rencontre de la rigueur des temps, mais aussi du besoin de s’affranchir de l’hyperconsommation, et de créer du « lien social » comme disent les sociologues. Disparues à la ville, d’anciennes solidarités campagnardes réapparaissent ; aux structures familiales disloquées se substituent le voisinage ou le relationnel des réseaux sociaux. La politique sous ses formes traditionnelles et la protestation ne font plus recette, le passage à l’acte s’impose, modeste et sans autre prétention que de vivre dans l’être et non plus dans l’avoir. Puisque changer cette société semble hors de portée, autant en modifier collectivement les règles là où l’on vit.

Continuer la lecture de L'actualité de demain : LA RÉVÉLATION DE NOUVELLES ASPIRATIONS, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Hors série : D'ÉTRANGES BIBLIOTHEQUES, par François Leclerc

Billet invité.

Signe de leur prochaine disparition annoncée, ou au contraire de leur valeur renouvelée, les livres connaissent ces temps-ci d’étranges aventures. A Varsovie, un bouquiniste a créé un « Cimetière des livres oubliés », tandis qu’à Vienne, en Autriche, un artiste vient d’implanter en pleine ville des « armoires à livres ».

Le premier, Waldemar Szatanek, a puisé son inspiration – en l’adaptant – dans un époustouflant roman de Carlos Ruiz, « L’ombre du vent ». Dans sa boutique, on peut contre un droit d’entrée de 30 zlotys (environ 7 euros) venir choisir et emporter autant de livres que l’on peut en emporter. Les étudiants et les retraités ont un tarif réduit. Un grand et solide sac est remis à l’entrée à cet effet, mais il n’est pas interdit d’apporter ses cartons.

L’idée est de sauver les livres jetés ou laissés pour compte d’une fin atroce à la décharge publique. A Varsovie, plus de 100.000 livres par an sont recyclés en papier ou envoyés à la décharge. Plus de 2.000 livres, tous genres confondus, trouveraient ainsi quotidiennement de nouveaux lecteurs, on n’ose pas dire propriétaires.

Continuer la lecture de Hors série : D'ÉTRANGES BIBLIOTHEQUES, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail