Dans l’attente repoussée de son démantèlement, l’Union européenne se décompose

La crise allemande bat son plein. Les alliés bavarois CSU d’Angela Merkel n’ont pas voulu lui accorder les deux semaines de répit qu’elle demandait, avant la tenue du sommet européen, afin de négocier au mieux la future interdiction de pénétrer en Allemagne des réfugiés clandestins ainsi que de ceux qui ont été enregistrés dans le pays européen de leur arrivée qu’ils exigent.

Continuer la lecture de Dans l’attente repoussée de son démantèlement, l’Union européenne se décompose

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Retournement imprévu de situation en Europe

On ne savait pas comment les lignes allaient pouvoir bouger en Europe, toutes les conditions de l’immobilisme étant remplies. C’était sans compter avec la nomination au ministère de l’Intérieur italien du leader de la ligue d’extrême-droite, Matteo Salvini qui avait un plan et n’a pas tardé à l’exécuter avec bonheur (de son point de vue).

Continuer la lecture de Retournement imprévu de situation en Europe

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Emmanuel Macron condamné à jouer petit

À ce stade, que reste-t-il d’autre à Angela Merkel et Emmanuel Macron qu’à habiller leurs désaccords afin de faire bonne figure lors du prochain sommet de juin ? Sous la pression de son parti, la chancelière voit sa marge de manœuvre singulièrement se réduire. Dans la perspective des élections européennes de mai 2019, leur feuille de route s’annonce de la dimension d’une feuille de vigne. Le moteur franco-allemand a calé, l’Allemagne a imposé sa politique européenne de rétention. Le président français en est pour ses frais, il ne lui reste plus que le verbe.

Continuer la lecture de Emmanuel Macron condamné à jouer petit

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La logique de rétention des autorités allemandes

Le groupe de la CDU-CSU au Bundestag l’a décidé, c’est Nein ! sur toute la ligne aux propositions de relance européenne de la Commission et d’Emmanuel Macron. Le projet de résolution qui a fuité dans la presse allemande ne laisse plus aucune ambiguïté, à tel point qu’on pourrait y discerner la patte de Wolfgang Schäuble du haut de sa présidence du Bundestag.

Continuer la lecture de La logique de rétention des autorités allemandes

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le SPD donne de sérieux gages à Merkel

Pour ceux qui n’avaient pas compris et qui se berçaient de faux espoirs, est-ce maintenant plus clair ? « Un ministre des finances allemand est un Allemand ministre des finances a déclaré Olaf Scholz, le nouveau ministre des finances, l’affiliation à un parti ne joue là aucun rôle ».

Membre du SPD, il a nommé l’un des plus hauts dirigeants de la banque Goldman Sachs, le co-président du directoire de Goldman Sachs pour l’Allemagne et l’Autriche, Jörg Kukies, secrétaire d’État en charge de l’Europe et des marchés financiers.

Afin de ne pas risquer de céder à la tentation, de donner des gages et d’aider au sein de son parti Angela Merkel, il a également choisi de faire revenir dans son ministère le secrétaire d’État en charge du budget, Werner Gatzer, l’architecte du principe du « déficit zéro » de Wolfgang Schäuble.
Tenir un Congrès du SPD et organiser un referendum parmi ses membres était-il bien nécessaire ? Encore un clou planté dans le cercueil…

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Allemagne n’est pas sortie de l’auberge !

Après bien des péripéties, la grande coalition allemande est finalement reconduite. Un tiers des militants du SPD a seulement voté contre et cela n’a pas suffi pour l’empêcher.

Continuer la lecture de L’Allemagne n’est pas sortie de l’auberge !

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

UN ACCORD DE GOUVERNEMENT MAL AIMÉ, par François Leclerc

LANCEMENT DE DÉCODAGES LE 1er MARS !

 

Les temps ne sont plus ce qu’ils étaient. L’accord intervenu entre la CDU/CDS et le SPD suscite plus de polémiques que de liesse des deux côtés. À tel point que le quotidien Süddeutschezeitung s’est interrogé : serait-il entériné par les membres du CDU s’ils devaient voter comme au SPD ?

Continuer la lecture de UN ACCORD DE GOUVERNEMENT MAL AIMÉ, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

ALLEMAGNE, QUELS JEUX SONT FAITS ? par François Leclerc

Billet invité.

La première impression passée, les adhérents du SPD vont-ils avaliser l’accord signé par leurs dirigeants ? Qu’est-ce qui va l’emporter dans leur esprit ? La nomination de ceux-ci à trois postes ministériels-clé, ou le contenu de l’accord qu’ils ont signé ? Sur quoi va porter le référendum au moment de voter, la composition du gouvernement ou son programme ?

Continuer la lecture de ALLEMAGNE, QUELS JEUX SONT FAITS ? par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’ALLEMAGNE S’ÉPARGNE L'AVENTURE, par François Leclerc

Billet invité.

Un accord de grande coalition a finalement été conclu à Berlin, dont le contenu détaillé n’est pas encore connu. Angela Merkel se dirige vers un quatrième mandat, si toutefois les militants du SPD entérinent l’accord. Cela n’aura pas été sans peine, obtenu grâce à des compromis adoptés à l’arraché. L’Allemagne est passée à côté d’un grand chambardement, et l’Europe avec.

Continuer la lecture de L’ALLEMAGNE S’ÉPARGNE L'AVENTURE, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

DES OUVERTURES ALLEMANDES EN TROMPE-L’ŒIL, par François Leclerc

Billet invité.

Peter Altmaier, le ministre des finances allemand par intérim, vient d’alimenter le feuilleton du débat franco-allemand sur la relance de la zone euro, et de quelle manière ! Formellement, ce peut être considéré comme une avancée, mais dans la pratique se révéler très dilatoire. C’est en tout cas cette seconde option que le quotidien Handelsblatt a adoptée.

Continuer la lecture de DES OUVERTURES ALLEMANDES EN TROMPE-L’ŒIL, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail