L’Europe collée à sa crise

La croissance se fait sérieusement désirer en Europe, à en croire les prévisions automnales de la Commission. Et elle est promise à se ralentir de -0,2% tous les ans. Le recul au troisième trimestre du PIB allemand, après seize trimestres consécutifs de croissance, en est le meilleur symbole.

Continuer la lecture de L’Europe collée à sa crise

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Europe, morne plaine

La politique européenne est devenue une véritable guerre de tranchée, car rien ne bouge. C’est de circonstance, une guerre de position s’est instaurée sur tous les thèmes agités. Le prochain sommet s’approche, en décembre.

Continuer la lecture de Europe, morne plaine

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une inflexion à défaut de tournant

Que se passe-t-il de si grave pour que le ministre français Bruno Le Maire évoque de manière comminatoire le risque d’une « perte de confiance » entre l’Allemagne et la France, fixant le dénouement à la fin de l’année ?

Continuer la lecture de Une inflexion à défaut de tournant

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Qu’avons-nous en magasin ?

La croissance économique européenne s’essouffle, le Royaume Uni s’engage dans un mauvais divorce avec l’Union européenne et l’Italie est sommée sans succès de respecter des règles budgétaires intangibles et malfaisantes. L’extrême-droite et la xénophobie progressent, alimentées par une crise sociale rampante. Les effets de la croisade commerciale de Donald Trump sont encore attendus. La relance de l’Union étant bloquée, son démantèlement se poursuit.

Continuer la lecture de Qu’avons-nous en magasin ?

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Germany First ! »

La succession d’Angela Merkel est ouverte depuis qu’elle a annoncé que son mandat sera le dernier. Elle a préféré prendre les devants et préparé son retrait de la politique après 13 années d’exercice du pouvoir, sans toutefois avoir la garantie de rester en poste jusqu’en 2021. Aucun des deux partis de la Grande coalition, le CDU et le SPD, n’a intérêt à précipiter une crise au risque d’être conduit devant les électeurs. Mais les turbulences en son sein, qui ne vont pas cesser pour autant, sont porteuses de sérieux impondérables.

Continuer la lecture de « Germany First ! »

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail