La mission des banques centrales fait débat

C’est dans l’air du temps, de partout s’engage une réflexion sur les banques centrales dont la mission de longue date est de lutter contre l’inflation. Ce qui n’est plus précisément d’actualité lorsque l’on voit la BCE lutter pour au contraire essayer sans y parvenir, de l’augmenter.

Continuer la lecture de La mission des banques centrales fait débat

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La BCE du haut de son piédestal

De toutes les successions qui s’annoncent, celle de Mario Draghi à la présidence de la BCE, dans un an encore, est celle dont il est attendu la plus grande portée. Montée sur un piédestal, il est espéré qu’elle n’en descendra pas.

Continuer la lecture de La BCE du haut de son piédestal

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Quand la taille des banques de vice devient vertu

La faiblesse du système bancaire n’est pas le premier des soucis des dirigeants européens qui ont fort à faire et s’apprêtent à mener une campagne en faveur de l’Europe qui s’apparente de plus en plus à une incantation. Dès qu’ils y touchent, elle leur file entre les doigts.

Continuer la lecture de Quand la taille des banques de vice devient vertu

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La crise chronique de l’Union européenne ne se dément pas

Qui parle de crise en Europe ? Érigé en juge de paix, le marché obligataire ne la voit pas et dément les esprits chagrins. Les indicateurs économiques sont peu encourageants, les chiffres du chômage des jeunes dans le sud de l’Europe sont catastrophiques, mais les investisseurs ne s’en émeuvent pas.

Continuer la lecture de La crise chronique de l’Union européenne ne se dément pas

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le capitalisme condamné à vivre d’expédients

Le livre des recettes macro-économiques disponibles est bien mince. On en revient toujours au même sempiternel remède de la croissance salvatrice, et la réunion annuelle du FMI à Bali n’y a pas dérogé.

Continuer la lecture de Le capitalisme condamné à vivre d’expédients

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’avenir incertain de nos chères banques centrales

Les banques centrales ont bien travaillé, mais leur mission devrait être élargie dans l’avenir. Ce n’est encore qu’une petite musique, car l’heure est au désengagement, mais cette interrogation se fraye lentement un chemin.

Continuer la lecture de L’avenir incertain de nos chères banques centrales

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’inconnue des banques européennes subsiste

Les mesures de régulation financière ont principalement visé les banques, comme cela vient d’être largement évoqué. Les établissements européens, on en parle moins, sont loin d’avoir retrouvé la santé de leurs homologues d’outre-Atlantique ; ils abordent une nouvelle phase de la compétition avec eux dans des conditions défavorables, rencontrant de nombreux obstacles à leur concentration. Celle-ci est désormais engagée, impliquant si nécessaire des sauvetages financiers mobilisant des moyens de plus en plus gigantesques.

Continuer la lecture de L’inconnue des banques européennes subsiste

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

PAS D’OPÉRATION VÉRITÉ POUR LES BANQUES FRANÇAISES ! par François Leclerc

Billet invité.

Drapé dans sa mission de protecteur des banques françaises, confident de leurs petits et grands secrets, le gouverneur de la Banque de France lève le drapeau de la sédition contre le Comité de Bâle dont il est membre : pas question d’abandonner les modèles maison de valorisation de leurs actifs ! Le Comité propose mais ne décide pas, fait-il valoir.

Continuer la lecture de PAS D’OPÉRATION VÉRITÉ POUR LES BANQUES FRANÇAISES ! par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

ON NE SAURAIT MIEUX DIRE… par François Leclerc

Billet invité.

Constatant que les négociations avec la Grèce piétinent, le commissaire Pierre Moscovici a annoncé que « des réunions intensives » avaient lieu, ajoutant qu’il allait payer de sa personne : « moi-même, je me rendrai à Athènes mercredi… ». Et il en donne la raison : « nous sommes en train, après des années de crise, de construire ce que j’appelle une success story, où des réformes réussies permettent le retour à la croissance, à l’investissement, à la confiance. Il est vital de continuer ».

Continuer la lecture de ON NE SAURAIT MIEUX DIRE… par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail