Ils ont arrêté le progrès

Les épargnants français « fuient vers la sécurité », lit-on dans la presse qui suggère une sainte frousse. Les chiffres sont là, d’après Les Échos : l’épargne dite sécurisée a atteint 3.300 milliards d’euros, et son montant progresse très rapidement, de 530 milliards d’euros en quatre ans.

Continuer la lecture de Ils ont arrêté le progrès

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Encore une petite cachotterie financière qui nous coûte cher

Il faut faire quelque chose pour les banques et les compagnies d’assurance qui, nous explique-t-on, souffrent de la baisse des taux et de la diminution de leur marge. C’est chose faite, avec comme conséquence qu’il ne fait pas bon être un petit épargnant. Augmenter son petit capital n’est plus envisageable si l’on n’a pas les moyens de jouer au loto de la finance et de risquer son épargne. Éviter son érosion par l’inflation devient même un souvenir.

Continuer la lecture de Encore une petite cachotterie financière qui nous coûte cher

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail